SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Many jurisdictions ban teacher strikes on the assumption that they negatively affect student achievement, but there is surprisingly little research on this question. The majority of existing studies make cross-section comparisons of the achievement of students who do or do not experience a strike. They conclude that strikes do not have an impact. I present new estimates of this impact of strikes using an empirical strategy that controls for fixed student characteristics at the school cohort level, and a sample of industrial actions by teachers in the province of Ontario. The results indicate that teacher strikes in grades 5 or 6 have a negative, statistically significant impact on test score growth between grade 3 and grade 6. The largest impact is on math scores: 29% of the standard deviation of test scores across school/grade cohorts.

Grèves dans les écoles: grèves et résultats scolaires. Plusieurs juridictions prohibent les grèves de professeurs à partir du postulat qu'elles affectent négativement les résultats des étudiants, mais il y a, et c'est surprenant, peu de recherches sur cette question. La plupart des études qui existent font des comparaisons transversales des résultats des étudiants qui ont et n'ont pas subi de grèves. On conclut que ces grèves n'ont pas d'impact. L'auteur présente de nouvelles évaluations de cet impact des grèves à partir d'une stratégie empirique qui normalise pour certaines caractéristiques fixes des étudiants au niveau de la cohorte, et qui porte sur un échantillon de grèves par des professeurs dans la province de l'Ontario. Les résultats montrent que les grèves de professeurs en 4e et 5e année ont un impact statistiquement significatif sur la progression dans les tests standardisés entre la 3e et la 6e année. L'impact le plus important est en mathématique: de l'ordre de 29% dans l’écart-type des résultats des tests pour les cohortes d’école/niveaux.