SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

We model a market in which some investors get utility from owning shares of firms that engage in corporate social responsibility (CSR). In equilibrium, investors' CSR considerations influence portfolio choices, stock prices, and CSR spending. We study tax policy designed to maximize total giving (individual and corporate) net of government tax breaks and find that its effectiveness is non-monotonic in the proportion of altruistic investors: with few or many altruistic investors, it has little impact on giving, but, at intermediate levels, effective tax policy intuitively relates the corporate tax rebate rate on giving and the cap on allowable tax savings.

Responsabilité sociale des sociétés, prix des actions et politique fiscale. On présente un modèle dans lequel certains investisseurs ont une préférence pour la possession d'actions d'entreprises qui acceptent une responsabilité sociale. En équilibre, l'intérêt des investisseurs pour la responsabilité sociale influence les choix de portefeuilles, le prix des actions, et les dépenses au chapitre de la responsabilité sociale. On étudie la politique fiscale cherchant à maximiser les dons totaux (individuels et corporatifs) en sus des déductions fiscales permises par les gouvernements, et on découvre que son impact n'est pas monotone par rapport à la proportion des investisseurs altruistes : quand il y a peu ou beaucoup d'investisseurs altruistes, cette politique a peu d'impact sur les dons; aux niveaux intermédiaires, une politique fiscale effective relie les taux de déductions fiscales permises sur les dons et le maximum permis d'épargnes fiscales intuitivement.