Get access

Inequality, growth, and environmental quality trade-offs in a model with human capital accumulation

Authors


  • We thank two anonymous referees for insightful comments. This paper has also benefited from comments by Richard Disney and by participants at the IDEP Conference in Public Economics (Marseille 2010). Marta Aloi gratefully acknowledges the financial support of the British Academy. Email: frederic.tournemaine@uc-utcc.org; frederic.tournemaine@gmail.com

Abstract

This paper develops a simple endogenous growth model where pollution exposure and vulnerability are unequally spread across the population, and growth and distribution are endogenous. In this set-up, we investigate whether trade-offs between growth, distributional, and environmental concerns may emerge. We show that a tighter environmental policy reduces income inequality and can improve both growth and total welfare. Immediate welfare losses, though, do occur, and are larger for countries that start at low levels of environmental quality (e.g. developing countries).

Abstract

Inégalité, croissance et qualité de l'environnement : arbitrages dans un modèle d'accumulation de capital humain. Nous développons un modèle de croissance endogène où l'exposition et la vulnérabilité à la pollution sont inégalement réparties dans la population, et où la croissance et la distribution des revenus sont déterminées de façon endogène. Dans ce cadre d'analyse, nous cherchons s'il existe des arbitrages entre la croissance, les inégalités et l'environnement, notamment dans les pays en développement. Nous montrons qu'une politique environnementale plus stricte conduit à la fois à une réduction des inégalit és et, à une augmentation de la croissance et du bien-être. Dans un premier temps, cependant, ce changement de politique conduit à une réduction du bien-être qui est relativement plus importante pour les pays dont la qualité environmentale est initiallement faible (e.g., les pays en développement).

Ancillary