SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • C32;
  • C52;
  • C61;
  • G12;
  • G13

Abstract

Using a real-time random regime shift technique, we identify and discuss two different regimes in the dynamics of credit spreads during 2002–2012: a liquidity regime and a default regime. Both regimes contribute to the patterns observed in credit spreads. The liquidity regime seems to explain the predictive power of credit risk on the 2007–2009 NBER recession, whereas the default regime drives the persistence of credit spreads over the same recession. Our results complement the recent dynamic structural models as well as monetary and credit supply effects models by empirically supporting two important patterns in credit spreads: the persistence and the predictive ability toward economic downturns.

Régimes de risque de défaut de paiement et de liquidité dans le marché obligataire pour la période 2002–2012. A l'aide d'une technique de changement aléatoire de régime en temps réel, on identifie et on examine deux régimes différents dans la dynamique des écarts de crédit entre 2002 et 2012 : un régime de liquidité et un régime de risque de défaut de paiement. Les deux régimes contribuent à expliquer les patterns observés d'écarts de crédit. Le régime de liquidité semble expliquer le pouvoir de prédiction du risque de crédit sur la récession au sens du NBER de 2007–2009, alors que le régime de risque de défaut de paiement explique la persistance des écarts de crédit au cours de la même récession. Ces résultats complètent les travaux récents sur les modèles structurels dynamiques ainsi que sur les modèles des effets de l'offre de monnaie et de crédit, en supportant empiriquement deux patterns dans les écarts de crédit : la persistance et la capacité à prédire les tendances à la baisse dans l'activité économique.