SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • D62;
  • D72

Abstract

This paper studies the costs and benefits of foreign lobbying. We show how and when foreign lobbying can help internalize cross-national externalities. We argue that this is an often overlooked benefit of foreign lobbying. We also study under what conditions a constitutional rule banning foreign lobbying is in the national interest of a country. A key factor in this calculus is whether the interests of foreign lobby groups and domestic unorganized groups coincide or not. We illustrate the logic with examples from trade policy and environmental regulation.

Bannir ou ne pas bannir : lobbying étranger et effets externes transnationaux. Ce texte étudie les coûts et avantages du lobbying étranger. On montre quand et comment que le lobbying étranger peut aider à internaliser des effets externes transnationaux. On suggère que c'est souvent un avantage qu'on est porté à négliger du lobbying étranger. On étudie sous quelles conditions une règle constitutionnelle bannissant le lobbying étranger peut être dans l'intérêt national d'un pays. Un facteur clé dans ce calcul est le fait que les intérêts des groupes étrangers coincident ou non avec ceux des groupes nationaux non-organisés. On illustre la logique sous-jacente à l'aide d'exemples portant sur la politique commerciale et la réglementation environnementale.