Get access

Partners in clime: Public-private partnerships and British Columbia's capacity to pursue climate policy objectives

Authors


Abstract

Governments are increasingly using public-private partnerships (P3s) to draw the private sector into more active participation in infrastructure development. Climate action initiatives have not typically yielded profitable results for the private sector, and might therefore constrain the placing of conditions by governments on P3 arrangements. This article investigates a major P3 infrastructure project in British Columbia – the Canada Line extension to Vancouver's urban rail transit network – and concludes that the P3 organization did not constrain the government's capacity to pursue policy objectives for climate action. This counterintuitive result occurred because public sector leadership enabled an effective engagement with environmental policy priorities.

Sommaire

Les gouvernements ont de plus en plus recours aux partenariats entre les secteurs public et privé (P3) pour inciter le secteur privé à participer plus activement à l'élaboration de l'infrastructure. Les initiatives dans le domaine du changement climatique n'ont pas généralement donné de résultats rentables pour le secteur privé, et pourraient par conséquent contraindre les gouvernements à imposer des conditions aux accords P3. Cet article examine un important projet d'infrastructure P3 en Colombie-Britannique – l'extension de la Canada Line jusqu'au réseau de transport ferroviaire urbain de Vancouver – et conclut que l'organisation P3 n'a pas limité la capacité du gouvernement à atteindre des objectifs en matière de politique climatique. Ce résultat contre-intuitif s'est produit parce que le leadership du secteur public a permis un engagement efficace en ce qui concerne les priorités en matière de politique environnementale.

Ancillary