SEARCH

SEARCH BY CITATION

Cet article utilise les données provenant de l'Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) couvrant la période 2000-2004 afin d'évaluer l'emploi à durée déterminée et la réussite professionnelle des immigrants récents qui, bien qu'ayant obtenu un diplôme universitaire dans leur pays d'origine, ont choisi de s'inscrire dans un établissement d'enseignement postsecondaire canadien. La principale conclusion de l'article est que la réussite professionnelle des immigrants très instruits est affectée par le choix de l'enseignement post-secondaire au Canada, toutes catégories socio-démographiques et conditions d'avant ou après migration confondues. Quatre années après leur arrivée au Canada, les immigrants occupent des emplois nettement moins prestigieux que ceux qu'ils avaient avant la migration. Les immigrants qui ont poursuivi des études universitaires au Canada atteignent des meilleurs résultats professionnels que les non-participants ou ceux qui ont choisi un collège communautaire. Néanmoins, la majorité des immigrants très instruits n'ont pas réussi à retrouver leur profession.

This paper uses data from the Longitudinal Survey of Immigrants to Canada covering the period 2000 to 2004 to assess short-term employment and occupational attainment of recent immigrants who, despite having completed a university degree in their countries of origin, chose to obtain additional credentials at a Canadian postsecondary institution. The main finding of this paper is that occupational attainment of highly educated immigrants is affected by choice of postsecondary education in Canada regardless of differences in sociodemographic, premigration characteristics, and postmigration conditions. Four years after entry, immigrants worked in jobs with significantly lower occupational prestige than those held prior to migration. Immigrants who pursued a university education in Canada attained highest occupational outcomes when compared to nonparticipants and those who chose a community college pathway. Nevertheless, the majority of highly educated immigrants failed to gain entry to the professions.