Get access

Including Management Policy Options in Discrete Choice Experiments: A Case Study of the Great Barrier Reef

Authors


(corresponding author: phone: 61-(0)7-4923-2132; fax: 61-(0)7-4930-9159 j.rolfe@cqu.edu.au).

Abstract

Information about the management policy used to achieve environmental protection outcomes is rarely included as variables in choice experiments. In cases where people have very different preferences for the types of input measures used, the utility of environmental protection options may be sensitive to the choice of inputs used to achieve the protection. The discrete choice experiment reported in this paper to value protection measures for the Great Barrier Reef in Australia is interesting in two important ways. First, different management policies to increase protection have been included as labels in the choice experiment to test if the mechanisms to achieve improvements are important to respondents. Second, the level of certainty associated with predicted reef health has been included as an attribute in the choice alternatives, helping to distinguish between outcomes of different management policies. The results show that protection values vary with the policy scope of the improvements being considered. Values are sensitive to whether protection will be generated by improving water quality entering the reef, increasing conservation zones or reducing greenhouse gas emissions, and the level of certainty of outcomes.

Abstract

L'information sur les politiques de gestion mises en œuvre en vue de réaliser des objectifs de protection de l'environnement figure rarement comme variables dans les expériences impliquant des choix discrets. Dans les cas où des individus ont des préférences marquées quant aux types de mesures employées, l'utilité des options pour la protection de l'environnement peut être sensible au choix des mesures employées pour assurer la protection. Dans la présente étude, la méthode des choix discrets que nous avons utilisée pour évaluer les mesures de protection de la Grande Barrière de corail située au large de l’Australie est intéressante pour deux raisons importantes. Premièrement, des politiques de gestion axées sur l'accroissement de la protection ont été désignées comme alternatives dans la méthode des choix discrets afin de vérifier si les mécanismes déployés pour apporter des améliorations revêtent de l'importance pour les répondants. Deuxièmement, le degré de certitude quant à l’état de santé prévu du récif corallien a été inclus comme un attribut afin de différencier les résultats de diverses politiques de gestion. Les résultats de notre étude indiquent que les valeurs associées à la protection varient en fonction de l’étendue des améliorations prévues par la politique en question. Ces valeurs sont également sensibles aux mesures qui assureront la protection, que ce soit l'amélioration de la qualité de l'eau qui pénètre dans le récif corallien, l'accroissement des zones de conservation ou la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et au degré de certitude des résultats.

Get access to the full text of this article

Ancillary