Effects of Crop Prices, Nuisance Costs, and Wetland Regulation on Saskatchewan NAWMP Implementation Goals

Authors


Abstract

Current Saskatchewan wetland regulation may be insufficient to meet North American Waterfowl Management Plan (NAWMP) preservation and restoration goals in a climate of increasing demand for grains and nuisance costs. Therefore, the purpose of this paper is to ascertain the effects that crop prices, nuisance costs, and alternate wetland regulation have on these goals. An integrated geographic information system and economic farm-level model that assesses the net present value of drainage projects in the Whitesand River Watershed is employed. If prices eventually reach historical highs observed in the early 1970s, more than 85% of the wetland area in the study area could be drained, making NAWMP goals impossible to achieve. In this scenario, nuisance costs have little effect on drainage outcomes because they are dwarfed by the magnitude of agricultural revenue. If prices remain at the current higher levels observed from 2007 to 2012, the use of a binding permit could help achieve NAWMP goals. In this case, nuisance costs play a large role in determining the drainage of marginal, comparatively larger wetlands. If prices return to the recent lower levels observed from 1999 to 2006, current Saskatchewan regulation is sufficient. In this scenario, agricultural returns are low and nuisance costs are not high enough to cause wetland drainage. Both wetland regulation and nuisance costs can play an important role in agricultural wetland drainage, but that role depends critically upon the price of agricultural products.

Abstract

Les règlements actuels de la Saskatchewan sur les milieux humides ne sont peut-être pas suffisants pour permettre l'atteinte des objectifs de conservation et de restauration énoncés dans le Plan nord-américain de gestion de la sauvagine (PNAGS) compte tenu de la croissance de la demande de céréales et des coûts des nuisances. Le présent article vise à déterminer les répercussions des divers règlements sur les milieux humides, du prix des cultures et des coûts des nuisances sur les objectifs du PNAGS. Nous avons utilisé un modèle d'intégration de données tirées d'un système d'information géographique (SIG) et de données économiques sur les fermes afin de déterminer la valeur nette actualisée (VAN) de projets de drainage dans le bassin versant de la rivière Whitesand. Si les prix venaient à atteindre les niveaux historiques du début des années 1970, plus de 85% des milieux humides situés dans l'aire d’étude pourraient être drainés, ce qui rendrait la réalisation des objectifs du PNAGS impossible. Dans ce cas, les coûts des nuisances auraient peu de répercussions sur les décisions de drainage puisqu'ils seraient dérisoires comparativement à l'importance du revenu agricole. Si les prix demeuraient à des niveaux élevés comme ceux observés de 2007 à 2012, l'utilisation d'un permis contraignant pourrait favoriser la réalisation des objectifs du PNAGS. Dans ce cas, les coûts des nuisances joueraient un rôle important dans la détermination du drainage de grandes superficies de milieux humides peu productifs. Si les prix revenaient aux faibles niveaux observés de 1999 à 2006, les règlements actuels de la Saskatchewan seraient suffisants. Dans ce cas, les revenus agricoles seraient faibles et les coûts des nuisances ne seraient pas suffisamment élevés pour susciter le drainage des milieux humides. Les règlements sur les milieux humides et les coûts des nuisances peuvent jouer un rôle important dans les décisions de drainage des milieux humides, mais ce rôle est fortement tributaire du prix des produits agricoles.

Ancillary