SEARCH

SEARCH BY CITATION

Conservation auctions allow landholders to propose conservation projects and associated payments (bids) for consideration by a conservation agency. Recently, the application of iterative combinatorial auction designs has been proposed to improve outcomes of conservation auctions. In combinatorial auctions, landholders are allowed to offer projects each of which involves activities aimed at providing one or multiple services. An iterative format allows bidders the opportunity to gradually explore the type of projects they want to offer, with this process being facilitated through price feedback provided based on intermediate auction round results. Auction designs vary with the type of feedback and respond differently to market conditions. At present there is a lack of information about their performance in markets with varying degrees of competition (in terms of number of bidders and level of target). Therefore, using an agent-based simulation model, we evaluate a number of iterative auction designs. We observe that a higher degree of competition leads to a higher auction efficiency. In a high competition environment, efficiency outcomes tend to be less sensitive to auction design choices. Therefore, an auctioneer could enjoy freedom in design choice if adequate competition could be ensured. In weak competition environments, however, some auction designs perform better than others.

Les enchères de conservation permettent à des propriétaires fonciers de proposer des projets de conservation et des paiements connexes (offres) qui sont soumis à l'examen d'un organisme de conservation. Dernièrement, il a été proposé d'utiliser des mécanismes d'enchères combinatoires itératifs afin d'améliorer les résultats des enchères de conservation. Les enchères combinatoires permettent aux propriétaires fonciers de proposer des projets qui comprennent des activités destinées à fournir un ou plusieurs services. Le mécanisme itératif permet aux enchérisseurs d'examiner graduellement le type de projets qu'ils souhaitent offrir; dans ce cas, les enchérisseurs obtiennent de la rétroaction sur les prix fondée sur les résultats de tours d'enchères intermédiaires. Les mécanismes d'enchères varient en fonction de la rétroaction sur les prix et réagissent différemment aux conditions du marché. À l'heure actuelle, nous manquons d'information quant à leur performance sur les marchés lorsque les niveaux de concurrence varient (nombre d'enchérisseurs et niveau cible). À l'aide d'un modèle multi-agent, nous avons évalué certains mécanismes d'enchères itératifs. Les résultats de notre étude indiquent qu'un degré de concurrence élevé accroît l'efficacité des enchères. Dans un contexte où la concurrence est élevée, les résultats quant à l'efficacité sont moins sensibles au choix des mécanismes d'enchères. Ainsi, un commissaire-priseur (encanteur) pourrait jouir d'une certaine liberté quant au choix du mécanisme d'enchères s'il était possible de garantir un niveau de concurrence adéquat. Par contre, dans les contextes où la concurrence est faible, certains mécanismes d'enchères donnent de meilleurs résultats.