Age-related changes in skin barrier function – Quantitative evaluation of 150 female subjects

Authors


Correspondence: Stefanie Luebberding, University of Hamburg, Martin-Luther-King-Platz 6, 20146 Hamburg, Germany. Tel.: +49-40-42838-7242; fax.: +49-40-42838-2592; e-mail: Stefanie.Luebberding@chemie.uni-hamburg.de

Synopsis

The protection against water loss and the prevention of substances and bacteria penetrating into the body rank as the most important functions of the skin. This so-called ‘skin barrier function’ is the natural frontier between the inner organism and the environment, and is primarily formed by the epidermis. An impairment of the skin barrier function is often found in diseased and damaged skin. An influence of ageing on skin barrier function is widely accepted, but has not been conclusively evaluated yet. Therefore, the aim of this clinical study was to assess the potential influence of ageing on skin barrier function, including transepidermal water loss (TEWL), stratum corneum hydration, sebum content and pH value. One hundred and fifty healthy women aged 18–80, divided into five age groups with 30 subjects each, were evaluated in this study. TEWL, hydration level, sebum secretion and pH value of hydro-lipid acid film were measured with worldwide acknowledged biophysical measuring methods at cheek, neck, décolleté, volar forearm and dorsum of hand. Whereas TEWL and stratum corneum hydration showed only very low correlation with subject's age, the sebum production decreased significantly with age, resulting in the lowest skin surface lipids levels measured in subjects older than 70 years. The highest skin surface pH was measured in subjects between 50 and 60 years, whereas the eldest age group had the lowest mean pH. The dorsum of the hand was the location with the highest TEWL and lowest stratum corneum hydration in all age groups. The results show that only some parameters related to skin barrier function are influenced by ageing. Whereas sebum production decreases significantly over lifetime and skin surface pH is significantly increased in menopausal woman, TEWL and stratum corneum hydration show only minor variations with ageing.

Résumé

La protection contre la perte en eau et la prévention de pénétration des substances et des bactéries dans le corps sont considérées comme les fonctions les plus importantes de la peau. Cette fonctionde la peau que l'on appelle ‘barrière'est la frontière naturelle entre l'organisme et l'environnement intérieur, et elle estprincipalement formée par l'épiderme. Une altération de la fonction barrière de la peau est souvent constatée dans la peau malade et abîmée. L'influence du vieillissement sur ​​la fonction barrière de la peau est largementacceptée, mais n'a pas été évaluée de manière concluante. Par conséquent, l'objectif de la présenteétude clinique était d'évaluer l'influence potentielle du vieillissement sur ​​la fonction barrière de la peau,y compris la perte insensible en eau, l'hydratation du stratum corneum, le taux de sébum et la valeur du pH. 150 femmes en bonne santé âgées de 18 à 80 ans, réparties en cinq groupes d'âge de 30 sujets chacun, ont étéévaluées dans cette étude. La perte insensible en eau, le niveau d'hydratation, la sécrétion de sébum et le pH du film hydro-lipidique acide ont été mesurés à l'aide des méthodes biophysiques mondialement reconnues, par des mesuressur la joue, le cou, le décolleté, l'avant bras et le dos de la main. Alors que la PIE et l'hydratation du stratum corneum aient montré seulement une corrélation très faible avec l'âge des sujets, la production de sébum diminue significativement avec l'âge, entraînant le niveau le plus bas de lipides de surface mesurés chez les sujets âgés de 70 ans. Le pH le plus élevé de surface était mesuré chez les sujets âgés de 50 à 60 ans, alors que le groupe d'âge le plus âgé montrait le plus faiblepH moyen. Le dos de la main est l'endroit à la PIE la plus haute et de l'hydratation du stratum corneum la plus basse, dans tous les groupes d'âge. Les résultats montrent que seuls certains paramètres liés à la fonction barrière de la peau sont influencés par le vieillissement. Alors que la production de sébum diminue de manière significative dans la vie le et pH de la surfacecutanée est significativement augmentée chez la femme ménopausée, la PIE et l'hydratation de la couche cornée ne montrent que des variations mineures avec l'âge.

Ancillary