Commonly used UV filter toxicity on biological functions: review of last decade studies

Authors

  • E. Gilbert,

    Corresponding author
    • Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, Université de Lyon 1, Lyon Cedex 08, France
    Search for more papers by this author
  • F. Pirot,

    1. Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, Université de Lyon 1, Lyon Cedex 08, France
    2. Service Pharmaceutique-Fabrication et contrôles des médicaments, Hôpital Edouard Herriot, Hospices Civils de Lyon, Lyon Cedex 03, France
    Search for more papers by this author
  • V. Bertholle,

    1. Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, Université de Lyon 1, Lyon Cedex 08, France
    Search for more papers by this author
  • L. Roussel,

    1. Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, Université de Lyon 1, Lyon Cedex 08, France
    Search for more papers by this author
  • F. Falson,

    1. Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, Université de Lyon 1, Lyon Cedex 08, France
    Search for more papers by this author
  • K. Padois

    1. Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, Université de Lyon 1, Lyon Cedex 08, France
    Search for more papers by this author

Correspondence: Elodie Gilbert, Université de Lyon 1, EA 4169, Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée, Laboratoire de Recherche et Développement de Pharmacie Galénique Industrielle, ISPB, 8, avenue Rockefeller, 69373 Lyon cedex 08, France. Tel: 33[0]478772811; Fax: 33[0]478777245; e-mail: elodie.gilbert@polaar.com

Synopsis

Sunscreens provide broad-spectrum UV skin protection and contain more often UV filter combinations. Their efficacy reducing skin photo carcinogenesis and photo ageing is widely documented. However, there are many concerns about UV filter safety. Organic UV filters were the first targeted by scientist concerns, as they were showed to trigger skin allergic reactions. Inorganic UV filters were then at the heart of scientist debate especially because of their nanometric size. Over the last years, many studies have been published tending to highlight that organic as well as inorganic UV filters could lead to variable side effects after sunscreen application. However, these studies are still very controversial due to different experimental conditions and models. This review reveals that complementary studies using standardized methods are mandatory before ascertaining that UV filters threaten human health.

Résumé

Les produits solaires destinés à protéger la peau contre les irradiations UV contiennent le plus souvent des combinaisons de filtres UV. Ces filtres permettent de réduire le vieillissement prématuré de la peau ainsi que la survenue de cancer cutané. Cependant, la nocivité des filtres UV est toujours un sujet de controverse. Ainsi, des réactions allergiques liées à l'utilisation de produits solaires contenant des filtres UV organiques ont été rapportées dans la littérature. Récemment, l'utilisation de filtres UV minéraux à l'échelle nanométrique, dispersés dans les produits destinés à la protection solaire a fait l'objet de travaux scientifiques visant à établir le niveau de pénétration cutanée. Ces dernières années, de nombreuses études ont été publiées tendant à montrer que les filtres UV organiques et inorganiques peuvent entrainer divers effets indésirables. Mais, ces diverses études restent très controversées notamment à cause des différences dans les conditions expérimentales et les modèles utilisés. Cette revue révèle que des études complémentaires utilisant des méthodes standardisées sont nécessaires pour confirmer ou infirmer que les filtres UV présentent un risque sanitaire.

Ancillary