SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • colouring;
  • hair;
  • hair condition;
  • hair health;
  • redox metals;
  • water hardness

Synopsis

Globally, billions of individuals wash their hair in water, which acts as an exogenous metal source. Many studies which measure the metal levels found on human hair specifically aim to remove exogenous materials prior to analysis. Although this is needed when using hair analysis to probe the impact of the local environment on endogenous metal levels, it is not relevant for understanding exactly what is on hair as a result of contact with its daily environment. Understanding these levels are important, as the presence of redox active metals, such as copper and iron, can impact fibre health, either as a result of UV irradiation, or during the hair colouring process. A global hair sampling study of over 300 individuals from nine countries has been performed, and the combined endogenous and exogenous metals analysed. The levels measured vary widely, even within the narrow geography of each hair sampling location. The levels of calcium, magnesium, copper and iron were not correlated, and within each location, there are expected to be individuals with high metal levels. Levels increased from hair root to tip for calcium, magnesium and copper, attributed to hair contact with the environment showing the impact of exogenous metals in the overall levels on hair. Levels of redox metals were comparable between individuals who coloured or did not colour their hair, although water hardness ions were statistically significantly higher for hair colouring individuals. Individuals who perceived their hair health as poor had higher metal levels on their hair. Controlling metals on hair, either by preventing their binding during environmental contact, or through controlling their ability to cause hair damage, should lead to improved consumer perceived hair health.

Résumé

À l'échelle mondiale, des milliards de personnes se lavent les cheveux dans l'eau, qui agit comme unesource de métal exogène. De nombreuses études qui mesurent les concentrations de métaux trouvés surcheveu humain visent spécifiquement à éliminer les matières exogènes avant l'analyse. Alors quecela est nécessaire pour l'utilisation de l'analyse des cheveux pour sonder l'impact de l'environnement local surlesconcentrations de métaux endogènes, ce n'est pas pertinent pour comprendre exactement ce qui se trouve sur ​​les cheveux, comme à la suite de son contact avec l'environnement quotidien. Comprendre ces phénomènes est important, puisque la présence des métaux d'oxydo-réduction tels que le cuivre et le fer, peut avoir un impactsur la santé des fibres, soit en raison de l'irradiation UV, ou pendant le processus de coloration des cheveux. Une étude mondialed'échantillonnage de cheveux de plus de 300 personnes de neuf pays a été effectuée,et les métaux endogènes et exogènes totaux ont été analysés. Les niveaux mesurésvarient considérablement, même au sein de la géographie étroite de chaque site d'échantillonnage des cheveux. Les niveaux de calcium, de magnésium, de cuivre et de fer ne sont pas corrélés, et dans chaquelieu on s'attend à trouver des personnes dont les quantités de métaux sont élevées. Les niveaux augmententà partir de la racine des cheveux vers la pointe pour le calcium, le magnésium et le cuivre;ceci est attribué à des contacts des cheveuxavec l'environnement, montrant l'impact des métaux exogènes dans les niveaux globaux sur les cheveux.Les concentrations des métaux redox ont été comparables entre les personnes qu'elles pratiquaient la coloration ou non, bien que les ions de dureté de l'eau étaient significativement plus élevés pour lesindividus aux cheveuxteintés. Les personnes qui perçoivent la santé de leurs cheveux comme mauvaise avaientdes niveaux plus élevés des métaux sur leurs cheveux. Le contrôle des métaux sur les cheveux, soit en empêchant leurattachement lors du contact avec l'environnement, ou par le contrôle de leur capacité à causer des dommages aux cheveux, devrait conduire à l'amélioration de la santé des cheveux perçue par les consommateurs.