SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • amorphicity;
  • encapsulation;
  • fibroblast;
  • keratinocyte;
  • nanoemulsion;
  • targeting

Synopsis

Dermo-pharmacy and cosmetic industries have utilized nanotechnologies for two decades. Initially proposed as vector systems for encapsulation of actives, they gained interest in increasing cutaneous bioavailability. Here, we assay the benefits of self-assembled nanoemulsions bearing ligands for targeting specific skin cells. Nanoemulsions, small droplets ranging typically from 20 nm to 150 nm, possess key properties for further use in cosmetics: long-term stability, optical transparency, extended range of textures and versatility. We investigated this nanoemulsion system and show ability to encapsulate a range of cosmetic actives with various physicochemical properties. Furthermore, this nanoemulsion presents a low cytotoxicity and is capable of directly targeting skin cells through simple addition of specific ligand in a one-step production protocol. This is of interest for increasing bioavailability of actives encapsulated into nanoemulsion droplets which may have penetrated the skin barrier to specific skin cell. Taken together, these chemical and in vitro observations suggest follow-up with in vivo models.

Résumé

L'utilisation des nanotechnologies en cosmétique et en dermo-pharmacie a commencée il y a vingt ans. Initialement simples vecteurs pour l'encapsulation d'actifs, de nombreux systèmes nanoparticulaires ont été développés afin d'améliorer la biodisponibilté cutanée des actifs. Dans notre étude nous proposons un système de nanoémulsion pour le ciblage spécifique de certaines cellules cutanées, dont les gouttelettes présentent des ligands auto-assemblés en surface. Les nanoémulsions, dont la taille des gouttelettes varie entre 20 et 150 nm, offrent de nombreux avantages dans leur utilisation en cosmétique : une stabilité prolongée, une transparence optique, une texture modifiable et une polyvalence d'emploi. Nous avons effectivement démontré la possibilité d'utiliser ces nanoémulsions afin d'encapsuler des actifs ayant des propriétés physicochimiques différentes, sans affecter la stabilité du système. De plus, ces nanoémulsions présentent une cytotoxicité minime et sont capables de cibler spécifiquement certaines cellules cutanées par simple ajout de ligands spécifiques lors de leur production en une étape. Ces nanoémulsions offrent un intérêt majeur dans l'amélioration de la biodisponibilité des actifs encapsulés en concentrant les gouttelettes ayant traversées la barrière cutanée sur les cellules cibles. Les caractéristiques physico-chimiques ainsi que les observations in vitro réalisées dans cette étude encouragent à tester ces nanoémulsions sur modèle in vivo.