SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • administration de la sécurité sociale;
  • gestion;
  • approche orientée vers le client;
  • régime universel de prestations;
  • Royaume-Uni

Résumé

Le présent article examine la manière dont le gouvernement britannique a conçu la réforme de l'allocation de crédit universel (CU). Il démontre qu'elle est condamnée à l'échec en raison de l'enjeu politique associé aux modalités de mise en place de cette prestation («numérique par défaut»). Selon les auteurs, un ensemble de théories liées à la gestion à grande échelle, invisibles mais omniprésentes, ont été utilisées pour déterminer le moyen dont le gouvernement entend réaliser son objectif de «rendre le travail plus attrayant». La manière dont les services d'allocations logement ont été définis au niveau local à partir de la «méthode Vanguard» cré ée par John Seddon est ensuite étudiée à titre d'exemple pour illustrer une conception plus réussie. Ces services permettent notamment de traiter près de 50 pour cent de demandes en plus avec moins de ressources et en moitié moins de temps que celui prévu officiellement. Enfin, l'article appelle en conclusion à la mise en place d'une politique axée davantage sur les faits.