SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • soins de longue durée;
  • consommation de soins de santé ;
  • personnes âgées;
  • pauvreté ;
  • Europe

Résumé

Alors que les dépenses publiques consacrées aux soins de santé et aux soins de longue durée sont contrôlées depuis de nombreuses années dans les pays européens, l'on s’intéresse beaucoup moins aux conséquences financières que subissent les personnes âgées qui doivent engager des dépenses privées pour accéder à ces soins. En nous appuyant sur des données transversales représentatives de la population âgée de 11 pays européens collectées en 2004 dans le cadre de l'enquête sur la santé, le vieillissement et la retraite en Europe (Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe, SHARE), nous avons constaté que les dépenses privées pour des soins de santé et des soins de longue durée sont très fréquentes parmi les personnes âgées des pays européens et qu'elles ont une incidence marquée sur le revenu disponible. Près de 95 pour cent des personnes âgées paient leurs soins de santé et 5 pour cent leurs soins de longue durée, ce qui entraîne une réduction de leur revenu comprise respectivement entre 5 et 10 pour cent. La faillite, suite à des dépenses privées trop élevées, touche 0,7 pour cent des foyers âgés utilisant les soins de santé et 0,5 pour cent de ceux recourant aux soins de longue durée. Les plus durement frappés sont les plus pauvres, les femmes et les plus âgés.