SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract.  The longitudinal nature of the Master File of the Survey of Labour and Income Dynamics (SLID) for the period 1993–9, enables comparing transitions from employment to non-employment for individuals affected by minimum wage changes with appropriate comparison groups not affected by minimum wages. This is based on the large number (24) of minimum wage changes that have occurred across the different provincial jurisdictions in Canada over the 1990s. The results indicate that the minimum wage increases have increased the transition from employment to non-employment of employed low-wage youths, who are at-risk of being affected by a minimum wage increase, by around 6 percentage points (ranging from 4 to 8 percentage points). These disemployment effects in turn imply ‘minimum wage’ elasticities of about −0.4 (ranging from −0.3 to −0.5).

Les impacts du salaire minimum sur les transitions emploi-non-emploi pour les jeunes: 1993–1999.  La nature longitudinale des résultats de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu pour la période 1993–99 permet de comparer les transitions de l’emploi au non-emploi pour les personnes affectées par les changements dans le salaire minimum avec celles qu’on observe pour les groupes qui ne sont pas affectés par le salaire minimum. Ce travail est basé sur un grand nombre de changements (24) dans le salaire minimum qui ont été décrétés dans les diverses provinces du Canada dans les années 1990. Les résultats montrent que les accroissements dans le niveau du salaire minimum ont augmenté le transfert de l’emploi vers le non-emploi des jeunes qui étaient employés dans des tâches à bas salaire (ceux qui sont vulnérables quand il y a accroissement du salaire minimum) d’environ 6 points de pourcentage (l’éventail étant de 4 à 8 points de pourcentage). Ces effets de désemploi suggèrent que les élasticités de transfert en réaction à des changements du salaire minimum sont de l’ordre de −0.4 (l’éventail étant de −0.3 à−0.5).