SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • diet;
  • Lutjanus fulviflamma;
  • ontogenetic;
  • diel;
  • Mafia Island

Abstract

Natural diet and feeding habits of blackspot snapper, Lutjanus fulviflamma (Forsskål 1775) were investigated in Mafia Island Marine Park (MIMP) and intensively fished areas (IFA) between May 1999 and April 2001. An index of relative importance (IRI) was used to assess the food preference for L. fulviflamma. Feeding habits were studied with respect to sex and size of the predator, seasons and feeding periodicity. Of 4642 L. fulviflamma specimens sampled, 46% had empty stomachs. Brachyurans were the main prey of L. fulviflamma accounting for 48% IRI. Benthic invertebrates dominated by other crustaceans, gastropods, bivalves, cephalopods and polychaetes and demersal teleosts made up the remainder of the diet. Female and male L. fulviflamma were not effectively segregated by trophic dimension in the study areas. Specimens in the 90–120 mm total length (TL) fed exclusively on crustaceans, with shrimps accounting for 40% IRI. Lutjanus fulviflamma in the 270–300 mm TL preferred fish prey accounting for 50% IRI. The diet of fish species showed clear spatial differences, which were dependent on size distributions. Lutjanus fulviflamma fed mostly but not exclusively at night peaking at dusk and dawn. The results clearly demonstrate that L. fulviflamma is an opportunistic forager, which exhibits both diel and ontogenetic feeding habits.

Résumé

On a étudié, entre mai 1999 et avril 2001, les habitudes alimentaires de la daurade à taches noires, Lutjanus fulviflamma (Forsskål 1775) dans le Parc Marin de l'Ile de Mafia (MIMP) et dans des zones intensément pêchées (IFA). On a utilisé un index d'importance relative (IRI) pour évaluer les préférences alimentaires du poisson. On a étudié ses habitudes alimentaires en tenant compte du sexe et de la taille du prédateur, des saisons, et de la périodicité de la prise d'aliments. Sur les 4642 spécimens de L. fulviflamma recueillis, 46% avaient l'estomac vide. Les Brachyures étaient leurs proies principales, avec un IRI de 48%. Les invertébrés benthiques dominés par d'autres crustacés, des gastéropodes, des bivalves, des céphalopodes et des polychètes ainsi que les poissons de fond composent le reste du régime. Le mâle et la femelle de L. fulviflamma ne se distinguaient pas nettement au point de vue trophique dans les zones étudiées. Les spécimens compris entre 90 et 120 mm de longueur totale (TL) se nourrissaient exclusivement de crustacés, où les crevettes comptaient pour un IRI de 40%. Les L. fulviflamma de 270 à 300 mm de TL préféraient les proies poissons, comptant pour un IRI de 50%. Le régime composé de poissons montrait des différences spatiales nettes, qui dépendaient de la distribution par taille. Lutjanus fulviflamma se nourrissait principalement mais pas exclusivement pendant la nuit, avec des pics au crépuscule et à l'aube. Les résultats montrent clairement que L. fulviflamma est un mangeur opportuniste, qui affiche des habitudes alimentaires nycthémérales et ontogénétiques.