SEARCH

SEARCH BY CITATION

Summary

Males of the red kangaroo (Megalela rufa) are larger than females and have a higher mortality rate in central Australia. The possibility that diets also differed was examined. Though both sexes ate predominantly grass and little browse, there were significant differences in the amounts of forbs eaten during summer and winter droughts. Sexual dimorphism in size is common among herbivores in Africa, North America and Australia and therefore may be associated not only with sexual success, but also with higher carrying capacities for the species.

Résumé

Les mâes de kangourou rouge (Megalela rufa) sont plus grands que les femelles et ont un taux de mortalité supérieur en Australie centrale. La possibilité que les régimes alimentaires soient aussi différents est aussi examinée. Bien que les deux sexes mangent surtout des graminées et peu de feuilles, il existe des différences significatives dans les quantités d'herbages mangés durant les sécheresses d'été et d'hiver. Le dimorphisme sexuel dans la taille est courant parmi les herbivores en Afrique, Amérique du Nord et Australie et peut être dès lors associé non seulement avec l'attrait sexuel, mais aussi avec la plus haute charge pastorale pour l'espèce.