Waterbuck (Kobus ellipsipyrmnus) population dynamics: the testing of an hypothesis

Authors


Abstract

Summary

Results of a previous study on the waterbuck {Kobus ellipsipyrmnus (Ogilby)} in the Umfolozi Game Reserve prompted the hypothesis that interspecific competition was the ultimate factor responsible for the decline of this population. Subsequent removal of many of the putative competitors allowed for the testing of this hypothesis. The present study confirms that the waterbuck population was declining, but the link between calf mortality and competition is de-emphasized. It appears that competition may have acted only secondarily to aggravate tick-induced calf mortality.

RÉSUMEÉ

Les résultats d'une étude précédente sur le waterbuck (Kobus ellipsiprymnus (Ogilby)) dans la Réserve de Faune d'Umfolozi suggéraient l'hypothèse qu'une compétition interspécifique était le facteur ultime responsable du déclin de cette population. En supprimant ultérieurement de nombreux compétiteurs potentiels, on a pu tester cette hypothèse. La présente étude confirme que la population de waterbuck était en diminution, mais le lien entre la mortalité juvénile et la compétition est moins mis en évidence. Il semble que la compétition peut avoir agi secondairement pour aggraver la mortalité juvenile induite par les tiques.

Ancillary