SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Africa;
  • rain forest;
  • deforestation;
  • projection model

Summary

The phenomenon of deforestation in the Guinea-Congolian rain forests of tropical Africa is examined by analysing the statistics published by the FAO/UNEP (1981) survey of forest resources. The most appropriate parameter to use in assessing deforestation rate is not the percentage of the area of forest felled per annum but the absolute area felled per annum. The two most important variables determining this rate are the size of the human population and the area of remaining forest. A simple model using these results warns of dramatic forest loss across the African continent during the next 50 years. There is a negative feedback system, which acts to slow the rate of deforestation. If this fails to operate, due to intense logging or agro-conversion, deforestation enters an ever-accelerating phase. Gabon and Congo will be the only countries which will not lose a large proportion of their forests.

Résumé

On examine le phénomène de deforestation dans les forêts humides de Guinée et du Congo en Afrique tropicale en analysant les statistiques publiées par les études FAO/UNEP (1981) sur les ressources forestières. Le paramètre le plus adéquat à employer pour estimer le taux de déforestation n'est pas le pourcentage de surface forestière disparue par an mais la surface absolue abattue par an. Les 2 variantes les plus importantes déterminant ce taux sont la taille de la population humaine et la surface de forêt restante. Un modèle simple employant ces 2 paramètres prévient de la perte spectaculaire de forêt sur tout le continent africain pour les 50 prochaines années. I1 y a un système de feedback négatif qui agit pour ralentir le taux de déforestation. Si celui-ci ne fonctionne pas à cause de coupes trop intenses ou d'agroconversion, la déforestation entre dans une phase accélérée sans cesse. Le Gabon et le Congo seront les seuls pays qui ne perdront pas une grande proportion deleursforêts.