SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • diet;
  • forest elephant;
  • fruit;
  • group composition.

Summary

Forest elephants (Loxodonta africana cyclotis Matschie 1900) were observed opportunistically over a period of seven years between 1984 and 1991 in lowland rain forest in the Lopé Reserve, Gabon. Details of their group structure and diet are reported. Adult females were generally encountered accompanied by one or more offspring, and adult males were generally solitary. Mean group size was 2.8 individuals, and the mean size of a ‘Family Unit’ was 3.5 individuals. Associations of more than eight elephants were exceptional. Group sizes of elephants at Lopé were smaller than those recorded for savanna elephants in east Africa and those of Asian elephants living in Malaysian rain forest. The diet of elephants at Lopé was diverse, including a minimum of 307 items. The bulk of the diet, in terms of number of species and quantities eaten, came from leaves and bark (70% of all items recorded). Trees represented 73% of the species fed upon. In contrast to savanna-living populations, fruit was an important part of the diet. Fruit of at least 72 species is eaten and the remains of at least one species of fruit was found in 82% of 311 fresh dung piles searched over a one-year period.

Résumé

Les éléphants de forêt (Loxodonta africana cyclotis Matschie 1900) furent observés de façon opportuniste durant une période de sept ans entre 1984 et 1991 dans la forêt de basse altitude de la Réserve de la Lopé au Gabon. On rapporte des détails sur leur structure sociale et leur régime alimentaire. Les femelles adultes sont généralement rencontrées avec un ou plusieurs jeunes tandis que les mâles adultes sont généralement solitaires. La taille moyenne d'un groupe est de 2,8 individus et la taille moyenne d'une “Unité Familiale” est de 3,5 individus. Des associations de plus de huit éléphants sont exceptionnelles. Les tailles des groupes d‘éléphants à la Lopé sont plus petites que ceux des éléphants de savane observés en Afrique de l'est et que ceux des éléphants d'Asie vivant dans la forêt humide de Malaisie. Le régime alimentaire des éléphants à la Lopé est varié et comprend un minimum de 307 éléments. La majeure partie du régime alimentaire, en terme de nombre d'espèces et de quantité ingérée, provient de feuilles et d’écorce (70% de tous les éléments observés). Les arbres représentent 73% des espèces ingérées. Contrairement aux populations vivant en savane, les fruits représentent une portion importante du régime. Des fruits d'au moins 72 espèces sont mangés et les restes d'au moins une espèce de fruit fut trouvé dans 82% des 311 crotins frais examinés au cours d'une période d'un an.