Get access

The use of structural species size classes in the description of the woody vegetation of a nature reserve

Authors


L. R. Brown, Applied Natural Sciences, Technikon SA, Private Bag X6, Florida 1710, Republic of South Africa. E-mail: lrbrown@tsa.ac.za

Abstract

The need for a scientifically based wildlife management plan and more knowledge on the vegetation ecology of the Borakalalo Nature Reserve prompted an ecological investigation of the Reserve. One of the aims was to develop a structural classification of the woody component using species size (SPIZE) classes. A further aim was to compare the various structural classes identified with the recognized floristically derived plant communities of the Reserve. The frequency, density, percentage crown cover and importance value for each woody species were calculated. A classification of the woody component was done using a TWINSPAN classification algorithm on this structural density data. Fifteen structural SPIZE classes were identified, described and compared with the described plant communities. The results of this study indicate that structural SPIZE classes could also be used to explain the spatial distribution of woody species within and between various plant communities.

Résumé

Le besoin de concevoir un plan d'aménagement scientifique, et un désir d'en savoir plus sur l’écologie de la végétation dans la Réserve Naturelle de Borakalalo, ont menéà une étude de cette Réserve. Un des buts principaux était d’établir une classification structurale de la partie boisée en fonction des catégories de taille des espèces (des catégories dites ‘SPIZE’, ou ‘species size classes’). L’étude avait aussi comme but de comparer les diverse catégories structurelles identifiées avec les communautés végétales reconnues de la Réserve de dérivation floristique. La fréquence, la densité, le pourcentage de couverture de la cime et l'importance de chaque espèce boisée ont été calculés. Une classification de la partie boisée a été réalisée en se servant d'un algorithme dit ‘TWINSPAN’ pour évaluer les données sur la densité structurale. Quinze catégories SPIZE ont été identifiées, décrites et comparées avec les communautés végétales décrites. Les résultats de cette étude indiquent que les catégories SPIZE structurelles pourraient être utilisées davantage pour expliquer la distribution spatiale des espèces boisées entre et parmi les diverses communautés végétales.

Get access to the full text of this article

Ancillary