SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • exploitation;
  • Lutjanidae;
  • Lutjanus fulviflamma;
  • Mafia Island;
  • reproduction;
  • Tanzania

Abstract

There is paucity of information on the effects of exploitation on reproductive characteristics of blackspot snapper, Lutjanus fulviflamma (Forsskål 1775) in Tanzanian coastal waters. We compared size at first sexual maturity (LM50), sex ratio, fecundity, and breeding season of L. fulviflamma in least fished Mafia Island Marine Park (MIMP) and intensively fished areas (IFA) between May 1999 and April 2001. Fish in MIMP matured at significantly smaller size (female: LM50 = 206.3 mm; male: LM50 = 195.5 mm) than in IFA (female: LM50 = 216.7 mm; male: LM50 =212.1 mm) total body length. Sex ratio was balanced at 1.03 : 1 (female : male) in MIMP, but it was skewed 0.9 : 1 (female : male) in IFA. Size-related differences in sex ratio were observed with males predominating in the smaller sizes and females in the larger sizes. Total fecundity of fish in MIMP was determined at 45,200–430,200 oocytes in females of between 207 and 293 mm total length. Lutjanus fulviflamma in MIMP has a prolonged spawning season lasting from September to March peaking in December. None of the fish from IFA were in breeding state, suggesting recruitment overfishing is an added matter of concern for the long-term sustainability of the fishery at the current exploitation level.

Résumé

Il existe très peu d'informations sur les effets de l'exploitation sur les caractéristiques de la reproduction de Lutjanus fulviflamma (Forsskål 1775) dans les eaux côtières de Tanzanie. Nous avons comparé la taille au début de la maturité sexuelle (LM50), le sex-ratio, la fécondité et la saison de reproduction de L. fulviflamma dans le Parc Marin de l'Ile de Mafia (MIMP) où la pêche est moins intense et dans des eaux intensément exploitées (IFA) entre mai 1999 et avril 2001. Les poissons du MIMP deviennent mâtures tout en ayant une longueur totale significativement plus petite (femelles: LM50 = 206,3 mm; mâles: LM50 = 195,5 mm) que dans les IFA (femelles: LM50 = 216,7 mm; mâles: LM50 = 212,1 mm). Le sex-ratio est équilibréà 1,03/1 (femelles/mâles) dans le MIMP, mais il est de 0,9/1 (femelles/mâles) dans les IFA. On a observé des différences du sex-ratio liées à la taille, avec les mâles qui prédominent dans les plus petites tailles et les femelles dans les plus grandes. On a déterminé la fécondité totale dans le MIMP, entre 45.200–430.000 ovocytes à l'intérieur des femelles comprises entre 207 et 293 mm de longueur totale. Dans le MIMP, Lutjanus fulviflamma a une saison de frai prolongée, allant de septembre à mars avec un pic en décembre. Aucun des poissons des IFA n’était en période de reproduction, ce qui signifie une sur-pêche du potentiel reproducteur, ce qui est un motif d'inquiétude pour la durabilitéà long terme de la pêche à son niveau actuel.