Management of the Nile perch, Lates niloticus fishery in Lake Victoria in light of the changes in its life history characteristics

Authors


Tel.: 256 43 120203;
E-mail: ogutu-ohwayo@lvfo.org

Abstract

Nile perch was introduced into lakes Victoria and Kyoga in the 1950s and 1960s from Lake Albert. The changes in prey eaten and the life history characteristics of Nile perch in lakes Victoria and Kyoga from the 1960s to 1990s were examined and compared with Lake Albert. The dominant prey eaten changed from haplochromines, Caridina nilotica, Rastrineobola argentea, and Nile perch juveniles. The condition factor deteriorated from 1.4 in 1960s to 1.2 in 1990s, compared with 1.3 in Lake Albert suggesting a reduction in food supply. Therefore, exploitation of Nile perch prey should be controlled. The size at first maturity increased from 30–40 to 40–50 cm and 50–59 to 80–100 cm for males and females, which is similar to Lake Albert. Sex ratios decreased from 85–100 to 20–65 females for every 100 males suggesting that Nile perch had less capacity to replenish its stocks such that breeding females should be protected. As males mature at 50–55 cm and females at 80–100 cm, immature males of <50 cm and breeding females of >100 cm could be protected through size selective exploitation of fish of 50–100 cm using gillnets of 127–254 mm.

Résumé

La perche du Nil provenant du Lac Albert fut introduite dans les lacs Victoria et Kyonga dans les années 50 et 60. L’évolution dans la sélection de proie et le cycle de vie caractéristique des perches du Nil dans les lacs Victoria et Kyonga entre les années 60 et les années 90 ont étéétudiés et comparés avec celles du Lac Albert. La proie principale a changé des haplochromines, Caridina nilotica, Rastrineobola argentea, et perches du Nil juveniles. Le coefficient de condition s'est vu détériorer de 1.4 dans les années 60 jusqu’à 1.2 dans les années 90, par rapport à 1.3 dans le Lac Albert – ce qui implique une diminution dans l'abondance de nourriture. En conséquent, l'exploitation de la proie des perches du Nil a besoin d’être contrôlée. La taille, arrivant à première maturité, a augmenté de 30 à 40 cm jusqu’à 40 à 50 cm, et de 50 à 59 jusqu’à 80 à 100 cm pour les mâles et les femelles respectivement - ce qui correspond largement aux données provenant du Lac Albert. Le ratio femelles mâles a diminué de 85–100 à 20–65 femelles pour 100 mâles, suggérant que la capacité de reproduction des perches est en cours de diminution, ce qui suggère que les femelles reproductrices devraient être protégées. Puisque les mâles adultes mesure de 50 à 55 cm et que les femelles atteignent de 80 à 100 cm, les mâles immatures de moins de 50 cm et les femelles reproductrices de plus de 100 cm pourraient être protégés à travers l'exploitation par sélection de taille des poissons de 50 à 100 cm utilisant les filets maillants de 127 à 254 mm.

Ancillary