Seed weight patterns of Acacia tortilis from seven seed provenances across Botswana

Authors


*E-mail: moleelnm@mopipi.ub.bw

Abstract

Laboratory-based seed storage systems have been developed as an alternative to in situ conservation for indigenous woody plant species. However, interactions between seed quality and environmental variables must be known for each species prior to seed collection, storage and sowing to ensure effective conservation. This study investigated Acacia tortilis seed weight/quality patterns across seven Botswana seed provenances in relation to: soil nutrient status, altitude; latitude; slope angle; % grass cover; height and density of other woody plants nearby. The higher rainfall and relatively eutrophic seed provenances of north-western Botswana (Chobe, Okavango and Makgadikgadi) were associated with large A. tortilis species and seeds, as well as higher densities of woody plants. Spatial variation in seed weights of A. tortilis was principally a function of rainfall and soil organic carbon. Although more work is required to establish the relationship between seed weight and germination rates for A. tortilis, this research suggests that seed collection should focus on sites with high levels of rainfall and soil organic carbon.

Résumé

Des systèmes de stockage de graines en laboratoire ont été créés comme solution de rechange à la conservation in situ pour les espèces de plantes boisées indigènes. Néanmoins, il est essentiel d’étudier les interactions entre la qualité de graine et les variables environnementales pour chaque espèce avant le recueil, le stockage et la dissémination de la graine, afin d'assurer une conservation efficace. Cette étude examine des modèles poids/qualité de la graine de Acacia tortilisà travers sept provenances de graine au Botswana, en tenant compte de: la condition nutritionnelle du sol, altitude, latitude, pente, % de couverture en herbage, largeur et densité d'autres plantes boisées aux alentours. Les provenances de graine relativement eutrophique avec un taux élevé de pluviosité au nord-ouest de Botswana (Chobe, Okavango and Makgadikgadi) furent associés avec des grands espèces de A. tortilis et des graines, ainsi que les densités supérieures de plantes boisées. La fluctuation spatiale dans le poids des graines de A. tortilis fut principalement une fonction de la pluviosité et du carbone organique du sol. Tandis que plus de travail s'impose afin d’établir le rapport entre le poids de la graine et les taux de germination pour l’A. tortilis, cette étude suggère que le recueil des graines devrait se concentrer sur les lieux avec un taux élevé depluviosité et carbone organique du sol.

Ancillary