The small mammal community of Mukogodo Forest, Kenya

Authors


*E-mail: pwebala@hotmail.com

Abstract

Species richness and diversity of rodents and insectivores were investigated at relict forest patches of Mukogodo, Laikipia, Kenya using Sherman's live traps and pitfall traps. Two hundred and nineteen individuals were captured in 3021 trap-nights. There were eleven species in two taxonomic groups, Rodentia and Insectivora. Two other rodent species were sighted but not captured. Thirteen bats belonging to four species (Epomophorous wahlbergi, Pipistrellus kuhlii, Scotophilus dingani and Nycteris thebaica) were opportunistically trapped using mist nets. Two of the four species accumulation curves for forest patches did not reach an asymptote. Species richness and diversity were highest at Kurikuri compared with other patches because of habitat variability. The results support the prediction that forest disturbance and degradation lead to an increase in generalist species as compared with specialists and highlight the importance of relict afromontane forests in the conservation of small mammals in Kenya.

Résumé

On a étudié la richesse et la diversité des espèces de rongeurs et d'insectivores dans des îlots forestiers résiduels de Mukogodo, Laikipia, au Kenya, en se servant de pièges Sherman et d'autres trappes. On a capturé 219 individus en 3.021 nuits-piège. Il y avait 11 espèces appartenant à deux groupes taxonomiques, les Rodentés et les Insectivores. Deux autres espèces de rodentés ont été aperçues mais pas capturées. 13 chauves-souris appartenant à quatre espèces (Epomophorous wahlbergi, Pipistrellus kuhlii, Scotophilus dingani, et Nycteris thebaica) ont été attrapées par hasard dans des filets japonais. Deux des quatre courbes d'accumulation des espèces n'atteignaient pas l'asymptote dans les îlots forestiers. La richesse et la diversité des espèces étaient les plus élevées à Kurikuri en raison de la variabilité de l'habitat. Les résultats soutiennent la prédiction selon laquelle la perturbation et la dégradation de la forêt entraînent une augmentation des espèces généralistes par rapport aux espèces spécialisées et soulignent l'importance des résidus de forêt afromontagnarde pour la conservation des petits mammifères au Kenya.

Ancillary