Forest elephant group composition, frugivory and coastal use in the Réserve de Faune du Petit Loango, Gabon

Authors


*CRES, 15600 San Pasqual Valley Road, Escondido, CA 92027-7000, USA. E-mail: bmorgan@sandiegozoo.org

Abstract

Results of a 16-month study of forest elephant (Loxodonta africana cyclotis Matschie) group size and composition, coastal use and frugivory are presented from the Réserve de Faune du Petit Loango, Gabon (now the Parc National de Loango). Mean forest elephant group size was 2.2 (n = 140) including solitary animals, and 3.1 excluding solitaries. Elephants consumed fruits of at least 49 species, and of the 220 elephant dungpiles examined, 185 (84.1%) contained seeds and 203 (92.3%) contained the remains of fruits (seeds and/or pulp). The mean number of seed species per dungpile (±SD) was 2.01 ± 1.49, and the mean number of fruit species was 2.28 ± 1.43. Elephants used the coastal habitat more during warmer months, and during the afternoon than the morning. It is hypothesized that coastal habitat use is related to sodium intake through consumption of salt-coated vegetation.

Résumé 

Cet article présente les résultats d'une étude de 16 mois portant sur la taille et la composition des groupes d’éléphant de forêt (Loxodonta africana cyclotis Matschie), sur leur fréquentation de la côte et leur consommation de fruits dans la Réserve de Faune du Petit Loango (aujourd'hui Parc National de Loango) au Gabon. La taille moyenne du groupe d’éléphants de forêt était de 2.2 individus (n = 140), y compris les animaux solitaires, et de 3.1, solitaires non compris. Les éléphants consommaient des fruits d'au moins 49 espèces différentes et, sur les 220 tas de crottes d’éléphant examinés, 185 (84.1%) contenaient des graines et 203 (92.3%) contenaient des restes de fruits (semences et/ou pulpe). Le nombre moyen d'espèces de graines par tas de crottes (±SD) était de 2.01 ± 1.49, et le nombre moyen d'espèces de fruits était de 2.28 ± 1.43. Les éléphants fréquentaient plus les habitats côtiers pendant les mois plus chauds, et plus l'après-midi que le matin. On émet l'hypothèse que la fréquentation de l'habitat côtier est liée à l'absorption de sodium, par la consommation de la végétation couverte de sel.

Ancillary