Population structure of montane bamboo and causes of its decline in Echuya Central Forest Reserve, South West Uganda

Authors


*E-mail: bitariho@itfc.org

Abstract

Montane bamboo is of immense importance to the people living adjacent to Echuya Forest Reserve. It is used for building poles, bean-staking and basket weaving. The bamboo in Uganda occurs mostly in protected areas. Over the past 50 years, the bamboo forest cover has been declining. This study aimed at determining bamboo density and distribution and the possible causes of its decline within Echuya. We used exploratory inventories, bamboo assessment plots and village interviews to determine bamboo population structure and possible causes of its decline in Echuya. Bamboo forest decline in Echuya may be blamed on several factors that interplay together. Poor harvest methods especially during the clear cutting of bamboo for bean-stakes and stakes for house wefts seems to be the remote cause of the bamboo forest decline. Other causes for the bamboo forest decline are damages caused by insect borers and climber loads on the bamboo stems. The remote causes have been exacerbated by the invasion of secondary forest tree species such as Macaranga kilimandscharica that have slowly taken over areas previously occupied by the bamboo forest. Seventy per cent of the local people interviewed agree that over-harvesting of bamboo is the major reason for its decline.

Résumé

Le bambou de montagne est extrêmement important pour les gens qui vivent près de la Réserve Forestière d’Echuya. Il sert à faire des charpentes, des tuteurs pour les haricots et des paniers tressés. En Ouganda, le bambou pousse surtout dans les aires protégées. Les surfaces occupées par les bambous ont décliné depuis 50 ans. Cette recherche visait à déterminer la densité et la distribution des bambous et les causes probables de leur déclin à Echuya. Nous avons réalisé des inventaires exploratoires, des plots pour l’évaluation des bambous et des interviews dans les villages pour déterminer la structure des populations de bambous et les causes du déclin. Ce déclin peut être attribuéà plusieurs facteurs interactifs à Echuya. Des méthodes de récoltes malencontreuses, spécialement lorsque les gens font des coupes à blanc pour des perches à haricots ou la charpente des maisons, semblent une raison ancienne du déclin de la forêt de bambou. D’autres causes sont les dommages causés par les insectes térébrants et par le poids de ceux qui marchent sur les jeunes pousses. Les causes anciennes ont été exacerbées par l’invasion d’espèces d’arbres de forêts secondaires comme Macaranga kilimandscharica qui ont peu à peu gagné des zones occupées auparavant par la forêt de bambou. Soixante-dix pour cent des personnes interrogées ont reconnu que la surexploitation du bambou était la raison principale du déclin constaté.

Ancillary