Get access

Effects of plant structure on butterfly diversity in Mt. Marsabit Forest – northern Kenya

Authors


E-mail: humpden@yahoo.co.uk

Abstract

Butterflies, like most forest dependent animals are good ecological indicators of the health of the forests they dwell. For example, butterfly species richness decreases after a forest disturbance and fragmentation but a few species may subsequently invade the forest fragment and boost the species richness. Studies were conducted to determine the effects of human activity and seasonal changes on butterfly species in the affected new habitats. Results showed that both seasonal and habitat changes significantly affect the butterfly abundance (= 0.0001). Similarly, there was significant correlation between plant diversity and butterfly diversity in wet season (= 0.854) and dry season (= 0.855). The significance of these studies as a useful tool for sustainable forest use and conservation is discussed.

Résumé

Les papillons, comme la plupart des animaux dépendant de la forêt, sont de bons indicateurs écologiques de la santé des forêts qu’ils occupent. Par exemple, la richesse d’une forêt en espèces de papillons diminue suite à sa perturbation et à sa fragmentation, mais quelques espèces peuvent par la suite envahir la forêt et booster la richesse en espèces. On a réalisé des études pour déterminer les effets des activités humaines et des changements saisonniers sur les espèces de papillons dans des habitats récemment touchés. Les résultats ont montré que tant les changements saisonniers que les changements de l’habitat affectent significativement l’abondance des papillons (= 0.0001). De même, il y avait une corrélation significative entre la diversité des plantes et celle des papillons en saison des pluies (= 0.854) et en saison sèche (= 0.855). L’on discute de l’importance de ces études comme outil utile à l’utilisation et à la conservation de la forêt.

Ancillary