SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • density;
  • fluctuation;
  • guilds;
  • water levels;
  • waterbird

Abstract

Recent upsurges in the incidence of dam construction over rivers for farming and hydro electric power in the West African sub-region is a known promoter of fluctuating water levels on tropical coastal wetlands. Waterbirds, being one of the dominant fauna on wetlands, are key species that can be affected by fluctuating water levels. Waterbird census and water level monitoring at four coastal wetlands in Ghana revealed that different guilds (species assemblages) of waterbirds responded differently to fluctuating water levels. The populations density of birds in guilds 1 (ducks and cormorants), 3 (tactile surface foraging waders), 4 (pelagic foraging waders) and 5 (stalking herons and egrets) significantly (< 0.05) increased linearly with decreasing water levels. The population density of birds in guilds 2 (visual surface foraging waders) and 7 (fishing terns) responded significantly (< 0.05) in a second order polynomial function with optimum numbers occurring when water levels were neither too high nor too low. As far as farming and energy requirement are met from these dams, it is important that the ecological needs of waterbirds on wetlands are incorporated into the management of these dams so as to maintain appropriate water levels beneficial to waterbird populations.

Résumé

En Afrique de l’Ouest, la multiplication récente des constructions de barrages sur des cours d’eau pour les exploitations agricoles et la fourniture d’électricité est un facteur connu des fluctuations du niveau d’eau dans les zones humides côtières tropicales. Les oiseaux d’eau, éléments dominants de la faune des zones humides, sont des espèces clés qui peuvent être touchées par la fluctuation du niveau de l’eau. Les recensements des oiseaux d’eau et le suivi du niveau de l’eau dans quatre zones humides côtières du Ghana ont révélé que des guildes (assemblages d’espèces) différentes répondaient différemment à la fluctuation du niveau de l’eau. La densité de population des oiseaux dans les guildes 1 (canards et cormorans), 3 (échassiers se nourrissant en surface grâce aux corpuscules tactiles du bec), 4 (échassiers se nourrissant en profondeur) et 5 (hérons et aigrettes qui pêchent à l’affût) augmentait significativement (P < 0,05) de façon linéaire lorsque le niveau de l’eau baissait. La population des oiseaux des guildes 2 (échassiers chassant à vue à la surface) et 7 (sternes pêcheuses) répondait significativement (P < 0,05) dans une fonction polynômiale du 2d degré, les nombres optimum s’observant lorsque le niveau de l’eau n’est ni trop haut ni trop bas. À partir du moment où les exigences de l’agriculture et de l’énergie sont satisfaites grâce à ces barrages, il est important que les besoins écologiques des oiseaux d’eau des zones humides soient intégrés dans la gestion de ces barrages de façon à maintenir des niveaux d’eau favorables aux populations d’oiseaux d’eau.