SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • black rhino;
  • density dependence;
  • population models;
  • sanctuary;
  • sex ratio;
  • underlying growth rate

Abstract

Density-dependent feedback mechanisms provide insights into the population dynamics and interactions of large herbivores with their ecosystem. Sex ratio also has particularly important implications for growth rates of many large mammal populations through its influence on reproductive potential. Therefore, the interrelationships between density-dependent factors, comprising density, sex ratio and underlying growth rates (r) were examined for the Eastern black rhino (Diceros bicornis michaeli) living in three rhino sanctuaries in Kenya using four population models. The exponential and logistic models gave similar results and the former were accepted because they better portrayed the actual situation on the ground. Sex ratios in all sanctuary populations were positively correlated with r but interpreted with realization of other factors also affecting r. We caution that the results of population models should be interpreted alongside ground-truthed observations. We recommend that future translocation strategies should take into account sex and age structures of the donor population, while future studies of density dependence should take into account both biotic and abiotic factors.

Résumé

Des mécanismes de feedback de densité-dépendance chez les grands herbivores donnent un aperçu de la dynamique des populations et de l’interaction avec l’écosystème. Les sex-ratios ont aussi d’importantes implications pour la dynamique des populations de nombreux grands mammifères, spécialement par leur influence sur le potentiel reproducteur. On a étudié ces relations croisées entre les facteurs densité-dépendants du rhino noir de l’Est Diceros bicornis michaeli, le sex-ratio et le taux de croissance (r) sous-jacent dans trois sanctuaires de rhinos du Kenya en utilisant quatre modèles de population. Les modèles exponentiel et logistique donnaient des résultats similaires, les résultats du premier étant acceptés parce qu’ils représentaient la situation actuelle sur le terrain. Les sex-ratios de toutes les populations étaient positivement liés àr mais interprétés en réalisant que d’autres facteurs affectent aussi r. Nous attirons l’attention sur le fait que les résultats de la modélisation des populations doivent être interprétés tout en les confirmant par des observations sur le terrain; nous recommandons des stratégies de translocations qui prélèvent des individus dans les diverses structures de sexe et d’âge de la population d’origine; et nous suggérons que de futures études de densité-dépendance tiennent compte de facteurs biotiques et abiotiques.