SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • arthropoda;
  • biodiversity;
  • faunal similarity;
  • habitats;
  • maquis;
  • oniscidea

Abstract

We assessed the diversity of terrestrial isopods according to habitat and altitude in the wadi of Moula-Bouterfess catchment area. The most representative habitat types for the area were selected within altitudinal range from 6 to 550 m a.s.l. In total nine sites were sampled: four with maquis and garrigue vegetation, one at a meadow and four sites with forest vegetation. In each sampled habitat, individuals were collected by hand in April 2005 using 30 replicates of a quadrate of 0.5 × 0.5 m. During the study, 582 individuals belonging to 11 terrestrial isopod species from five families were collected. Among these, three species were newly mentioned in Tunisia. The genus Armadillidium was the most abundant genus (60% of the total number of collected specimens) and P. variabilis was the most common species as it was sampled in eight of the nine studied habitats. Terrestrial isopod community structure differs among the nine sampling habitats. Abundance and species richness values are low in the different studied habitats. The Shannon–Wiener H′ varied from 0.67 to 2.06. The Canonical Correspondence Analysis (CCA) applied to our data showed that the majority of terrestrial isopod species seem to be more sensitive to vegetal associations than to altitude. No relationship was found between species richness/diversity (Shannon–Wiener index H’) and altitude. The studied sites were separated into open and closed areas based on the Bray–Curtis index for similarity.

Résumé

Nous avons étudié la diversité des isopodes terrestres en fonction de l’habitat et de l’altitude dans le bassin versant de Oued El Moula-Bouterfess. Les types d’habitats les plus représentatifs de la région ont été sélectionnés à des altitudes allant de 6 à 550 m. Au total, neuf sites ont étééchantillonnés : quatre avec une végétation de maquis et de garrigue, un en prairie, et quatre avec une végétation forestière. Dans chaque habitat étudié, des individus ont été collectés à la main en avril 2005 sur 30 quadrats de 50 × 50 cm. Au cours de l’étude, nous avons récolté 582 individus appartenant à 11 espèces d’isopodes terrestres, de cinq familles différentes. Parmi elles, trois espèces étaient nouvelles pour la Tunisie. Le genre Armadillidiumétait le genre le plus abondant (60% du nombre total de spécimens collectés), et P. variabilisétait l’espèce la plus commune dans la mesure où elle fut récoltée dans huit des neuf habitats étudiés. La structure de la communauté des isopodes terrestres diffère dans les neuf habitats en question. L’abondance et la richesse en espèces présentent des valeurs faibles dans les différents habitats étudiés. L’indice de Shannon-Wiener (H) variait de 0.67 à 2.06. L’Analyse canonique des correspondances (ACC) appliquée à nos données a montré que la majorité des espèces d’isopodes terrestres semblaient plus sensibles aux associations végétales qu’à l’altitude. Nous n’avons trouvé aucune relation entre la richesse/diversité en espèces (Indice de Shannon-Wiener – H) et l’altitude. Les sites étudiés ont été séparés entre zones ouvertes et fermées en fonction de l’Indice de similarité de Bray-Curtis.