Get access

Assessment of woody species encroachment in the grasslands of Nechisar National Park, Ethiopia

Authors


E-mail: hgyusuf@yahoo.co.uk

Abstract

Ecological survey was executed to assess woody species encroachment into the grassland plain of Nechisar National Park (NNP). Forty-one woody species were recorded. Dichrostachys cinerea Wight & Arn., Acacia mellifera (Vahl) Benth., Acacia nilotica (L) Willd., Acacia senegal (L.) Willd., Acacia seyal Del. and Acacia tortilis (Forssk.) Hayne were among the major encroaching woody species. The majority of the woody species were found to be highly aggregated in their pattern of distribution, while only few species showed some degree of randomness. The mean woody species density was ca. 1995 woody plants ha−1. Mean cover of woody, grass, unpalatable forbs and total herbaceous species were 31%, 58%, 68% and 121%, respectively. The woody species density and cover, unpalatable forbs and bare land cover were significantly higher in the highly grazed and fire-suppressed part of the grassland plain. Pearson correlation coefficient matrix indicated that woody species cover and density were negatively correlated with total herbaceous and grass cover. The high woody, unpalatable forbs and bare land cover indicated the progressively increasing perennial grass species diversity deterioration in the grass plain of the Park. Decline in the grassland condition, unless reversed, will jeopardize the biological diversity as well as the aesthetic value of the NNP.

Résumé

Une étude écologique fut faite pour évaluer l’envahissement des espèces ligneuses dans la plaine herbacée du NNP. Quarante et une espèces furent enregistrées. Dichrostachys cinerea Wight & Arn., Acacia mellifera (Vahl) Benth., Acacia nilotica (L) Willd., Acacia senegal (L.) Willd., Acacia seyal Del. and Acacia tortilis (Forssk.) Hayne comptaient parmi les espèces les plus envahissantes. On a trouvé que la majorité des espèces ligneuses avaient un schéma de distribution fortement groupé tandis que seule la distribution de quelques espèces était, à un certain degré, aléatoire. La densité moyenne des espèces ligneuses était d’environ 1995 plants par hectare. La couverture moyenne des espèces ligneuses, des graminées, des herbes dicotylédones non comestibles, et des espèces herbeuses dans leur ensemble était de 31%, 58%, 68% et 121% respectivement. La densité et la couverture des espèces ligneuses et des dicotylédones non comestibles et la surface de sol nu étaient significativement plus élevées dans les parties les plus pâturées et protégées des feux de la plaine herbeuse. Une matrice du coefficient de corrélation de Pearson indique que la couverture et la densité des espèces ligneuses étaient négativement liées à la couverture herbacée totale et à celle des graminées. La forte couverture des espèces ligneuses et des dicotylédones non comestibles et le sol nu indiquent la détérioration de plus en plus rapide de la diversité des espèces de graminées dans la plaine herbeuse du parc. Le déclin de l’état de la prairie, s’il n’est pas inversé, va mettre en danger la diversité biologique, mais aussi la valeur esthétique du NPP.

Get access to the full text of this article

Ancillary