SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • blue monkeys;
  • group size;
  • interspecific competition;
  • Kibale forest;
  • population dynamics;
  • tropical rainforest

Abstract

Group counts were conducted on five groups of blue monkeys at the Ngogo study site, Kibale National Park, Uganda between January and June 2009. Group sizes were compared with those obtained using similar methods at the same site during 1983-84 by Tom Butynski. During the present study, group size ranged from 16 to 28 monkeys. The results show that the group size of blue monkeys (Cercopithecus mitis stuhlmanni) has increased significantly between 1984 and 2009. Mean group size has increased over two-fold from 9 after the fission of group 33 during Butynski s study to 21.6 animals per group in 2009. These results strongly suggest that the density of blue monkeys at Ngogo has increased although census data indicate that group density has remained more or less the same.

Résumé

Entre janvier et juin 2009, nous avons réalisé des comptages de cinq groupes de cercopithèques à diadème sur le site de Ngogo, dans le Parc National de Kibale, en Ouganda. La taille des groupes fut comparée à celle qu’avait obtenue Tom Butinsky en employant des méthodes semblables sur le même site en 1983-1984. Au cours de l’étude récente, la taille des groupes allait de 16 à 28 singes. Les résultats montrent que la taille des groupes de cercopithèques à diadème Cercopithecus mitis stuhlmanni s’est accrue significativement entre 1984 et 2009. La taille moyenne des groupes a plus que doublé puisqu’elle était de neuf individus dans l’étude de Butinsky après la scission du groupe et qu’elle était de 21, 6 individus en 2009. Ces résultats laissent penser que la densité de cercopithèques à diadème à Ngogo a augmenté alors que les données du recensement indiquent que la densité des groupes est restée à peu près la même.