SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • biodiversity;
  • depth and temporal distribution;
  • plant features;
  • Posidonia oceanica;
  • Tunisia;
  • vagile macro-invertebrates

Abstract

A study on plant features and motile fauna was carried out within a Posidonia oceanica (L.) Delile bed in Cap Zebib (north-eastern Tunisian coastline). Fauna was sampled in two stations located at 3 and 12 m depth. A total of 154 species represented by 5592 individuals were collected. Taxa with the highest number of species included Crustacea (22), Mollusca (47) and Polychaeta (46). Among Crustacea, Leptocheirus pilosus, Elasmopus rapax and Lysianassa longicornis were recorded for the first time in Tunisian P. oceanica meadows. The species richness was found to be generally higher at the shallow station. Multivariate analyses showed a pronounced temporal variation in collected populations’ structure. Moreover, the distribution of some groups, in particular molluscs and crustaceans, appeared to be mainly influenced by ‘depth’ factor showing a clear zonation pattern for some species. It was also showed with Spearman test that the faunal features of the two latter taxa (molluscs and crustaceans) are related with the shoot density and Leaf Area Index. However, no correlation was found between the plant parameters and polychaetes community characteristics. In addition, environmental factors, i.e. temperature and dissolved oxygen were found to be correlated with species richness and Shannon–Wiener diversity for each zoological group.

Résumé

Une étude fut réalisée sur les caractéristiques de la végétation et sur la faune mobile dans un herbier de Posidonia oceanica (L.) Delile, à Cap Zebib, sur la côte nord-est de la Tunisie. La faune a été prélevée dans deux stations à 3 et 12 m de profondeur. Au total 5592 individus appartenant à 154 espècesont été collectés. Les taxons qui comptent le plus grand nombre d’espèces incluent les Crustacés (22), les mollusques (47) et les polychètes (46). Parmi les crustacés, Leptocheirus pilosus, Elasmopus rapax et Lysianassa longicornis sont enregistrés pour la première fois dans les prairies tunisiennes de P. oceanica. La richesse spécifique était généralement plus élevée dans la station la moins profonde. Des analyses multivariées ont montré une variation temporelle prononcée de la structure des populations collectées. De plus, la distribution de certains groupes, en particulier des mollusques et des crustacés, semble être influencée par le facteur ‘profondeur’ et montre un schéma de zonage clair chez certaines espèces. Le test de Spearman a montré que les caractéristiques faunistiques des deux derniers taxons (mollusques et crustacés) sont corrélées avec la densité de l‘herbier et l’Indice foliaire. Cependant, aucune corrélation entre les paramètres de l‘herbier et les caractéristiques de la communauté des polychètes n’a été mise en évidence. La richesse spécifique et l’indice de Shannon-Wiener, pour chacun des groupes zoologiques, sont corrélés à la température et à l‘oxygène dissous du milieu.