SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • R230;
  • R120

Abstract.  Canadian regional population growth is less understood than that of the United States. In both countries, certain regions have persistent population growth. Yet, unlike U.S. trends of amenity-driven migration away from historic urban centres, Canadian growth is more urban centric. This study assesses whether agglomeration economies in the few major Canadian metropolitan areas lead to population growth in or near these cities rather than the more-dispersed U.S. patterns. The results suggest that disparities such as the concentration of Canadians along its southern border may explain migration patterns, indicating that key differences in initial conditions may produce different outcomes between the two countries.

Contrairement à ce qui est le cas aux Etats-Unis, la croissance de la population régionale n’est pas un phénomène bien compris au Canada. Dans les deux pays, certaines régions ont une croissance persistante de la population. Mais contrairement à ce qui se passe aux Etats-Unis, où les tendances de la migration sont de quitter les centres urbains traditionnels à la recherche d’autres commodités, au Canada la croissance est centrée sur les villes. Cette étude essaie de déterminer si ce sont les économies d’agglomération dans les quelques grandes zones métropolitaines canadiennes qui tendent à entraîner une croissance de la population dans et près de ces villes plutôt que d’engendrer un pattern de plus grande dispersion comme c’est le cas aux Etats-Unis. Les résultats suggèrent que certaines disparités comme la concentration des Canadiens le long de la frontière américaine peuvent expliquer les patterns de migration. Des différences dans les conditions de départ pourraient aussi expliquer des patterns différents entre les deux pays.