SEARCH

SEARCH BY CITATION

Résumé

Les cancers cutanés constituent les formes de cancer les plus fréquentes. L’exposition au soleil constitue le risque majeur chez les personnes à la peau blanche, alors que des facteurs non solaires semblent constituer le risque principal chez les personnes ayant une pigmentation de peau foncée.

Méthodes  Nous avons examiné 162 patients ayant reçu un diagnostic histologique de cancer cutané, qui ont consultéà l’Hôpital universitaire de Calabar, à Calabar, entre janvier 2000 et décembre 2009.

Résultats  Les 162 cas de patients observés durant cette étude représentent 12% de tous les cancers diagnostiqués pendant la même période. Le carcinome épidermoïde (SCC) était le plus courant (n = 62; 38.3%), suivi du sarcome de Kaposi (KS) (n = 33; 30.9%). Les autres cancers cutanés diagnostiqués pendant cette période étaient le mélanome malin (MM; n = 16; 9.9%), le dermatofibrosarcome protubérant (DFSP ; n = 11; 6.8%), le carcinome basocellulaire (BCC ; n = 8; 4.9%). Le membre inférieur était le site le plus fréquemment affecté (n = 82; 48.8%) alors que la tête et le cou se plaçaient en deuxième position (n = 32; 22.0%). 146 (90%) des patients avaient une pigmentation de peau foncée et 16 (10%) patients étaient albinos. Certains patients atteints de SCC et de MM ont consulté tardivement en vue de recevoir une intervention chirurgicale curative. La chirurgie a entraîné une guérison chez les patients atteints de BCC alors que le taux récurrent de DFSP était élevé. Le KS endémique a répondu à la chimiothérapie cytotoxique, mais le résultat était médiocre pour le KS associéà l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Conclusion  La distribution des cancers cutanés révélée lors de cette étude est distincte de celle des cancers de la peau européens. L’éducation en matière de santé, la mise en œuvre précoce de mesures de prévention, la consultation précoce et le traitement dans les premiers stades de la maladie sont autant de mesures qui permettront d’améliorer les résultats thérapeutiques dans notre région.