SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract: The selectivity of malathion, carbaryl, permethrin, and deltamethrin to Supputius cincticeps (Stal) (Het., Pentatomidae) and its prey Spodoptera frugiperda (J. E. Smith) (Lep., Noctuidae) (fall armyworm) was evaluated using leaves dipped in insecticide dilutions. Based on LC50 values, malathion was the least toxic insecticide to the fall armyworm followed by carbaryl, permethrin and deltamethrin which was the most toxic compound to this insect pest. Malathion was also the least toxic insecticide to the predaceous bug S. cincticeps, while carbaryl and permethrin showed intermediate toxicity and deltamethrin was the most toxic insecticide to this species. Malathion and carbaryl were more toxic to the predator than to the fall armyworm showing low selectivity in favour of the first. However, the pyrethroids showed the opposite effect with deltamethrin being the most selective insecticide in favour of S. cincticeps. Nymphs of the fifth instar and adults of the predator were more tolerant to the pyrethroids than third-instar nymphs. The other insecticides showed similar toxicity to all three developmental stages of the predator.

Résumé

Sélectivité des insecticides pour Supputius cincticeps (Say) (Het., Pentatomidae) et sa proie Spodoptera furgiperda (J. E. Smith) (Lep., Noctuidae)

La sélectivité du mulathion. carbaril. pennétrine et deltamétrine pour Supputius cincticeps (Say) (Het., Pentatomidae) et sa proie Spodoptera frugiperda (J. E. Smith) (Lep., Noctuidae) (chenille du cornet) fut évaluée à l'aide de feuilles imprégnées d'insecticides. Le malathion s'est avéré l'insecticide le moins toxique pour la chenille du cornet, suivi du carbaril. permétrine et deltamétrine, cette dernière étant l'insecticidc le plus toxique pour cet insecte-fléau. basé sur les valeurs du CL50. Le malathion a égalemenl été l'insecticide le moins toxique pour la punaise prédatrice S. cincticeps, alors que le carbaril et la permétrine ont affiché une toxicité intermédiaire et la deltamétrine, une grande toxicité pour cette espèce. Les insecticides malathion et carbaril furent plus toxiques pour la punaise prédatrice que pour la chenille du cornet, affichant une basse sélectivité en faveur du premier. Toutefois, les pyrétroïdes ont présenté un effet contraire avec la deltamétrine, celle-ci étant l'insecticide le plus sélectif en faveur du S. cincticeps. Les nymphes du 5e stade et punaises adultes ont été encore plus tolérantes aux pyrétroides que les nymphes du 3o stade. Les autres insecticides ont révélé une toxicité similaire pour les trois stades de développement du prédateur.