SEARCH

SEARCH BY CITATION

Psychological theories of weight regulation are based on homeostatic feedback assumptions. They mostly attribute the cause of overweight and obesity to lowered sensitivity to internal hunger and satiety cues. Based on the assumption that human food consumption in food-rich environments is increasingly driven by pleasure rather than need for calories, a goal conflict theory of hedonic eating is presented. This theory is not only supported by the outcome of our own research programme but can also account for findings of the research conducted in the context of other psychological theories. Some implications for weight loss strategies are discussed.

Les théories psychologiques sur la régulation du poids sont basées sur des hypothèses d’une rétroaction homéostasique. Elles attribuent généralement la cause de la surcharge pondérale et de l’obésitéà une sensibilité interne amoindrie à la faim et aux indicateurs de satiété. Reposant sur l’hypothèse que la consommation alimentaire humaine dans des environnements riches en nourriture est de plus en plus guidée par le plaisir plutôt que par le besoin de calories, une théorie “goal conflict theory of hedonic eating” est présentée. Cette théorie qui ne s’appuie pas seulement sur les résultats de notre propre programme de recherches, peut aussi expliquer les résultats d’études réalisées dans le cadre d’autres théories psychologiques. Des implications concernant des stratégies de perte de poids sont discutées.