SEARCH

SEARCH BY CITATION

Whether individuals take steps to protect themselves against sport-related injury may depend on their perceived susceptibility to injury (Williams-Avery & MacKinnon, 1996). However, little is known about the determinants of perceived susceptibility to sport-related injury. The purpose of the present study is to identify the relations of previous experiences with injury, neuroticism, and passion with perceived susceptibility to sport-related injury among competitive runners. One hundred and seventy competitive runners reported the number of injuries sustained during the last year and completed the neuroticism scale of the NEO-PIR and the Passion Scale. Separate regression analysis revealed that previous experiences with injury, neuroticism, and obsessive passion were significant positive predictors of perceived susceptibility, whereas harmonious passion was significantly and negatively related to perceived susceptibility. When considered simultaneously, previous experiences, neuroticism, and obsessive passion explained unique variance in perceived susceptibility to sport-related injury. This study revealed that perceived susceptibility to sport-related injury is dependent on several distinct variables. Thus, to be effective, injury preventive actions aimed at runners’ behaviour modification need to take into account that runners’ perceived susceptibility to sport has multiple predictors.

L’adoption par les individus de comportements de prévention de la blessure en sport est liée à leur vulnérabilité perçue à celle-ci (Williams-Avery & MacKinnon, 1996). Cependant, aucune étude ne s’est intéressée aux déterminants de cette dimension dans le contexte sportif. L’objectif de cette étude était d’identifier les relations entre les expériences passées avec une ou plusieurs blessures, le névrosisme, et la passion pour l’activité et la vulnérabilité perçue à la blessure chez des coureurs à pied. 170 coureurs compétitifs ont reporté le nombre de blessures contractées lors de la saison précédente, et ont répondu à l’échelle de névrosisme du NEO-PIR, et à l’échelle de passion en sport. Des analyses de régression séparées révèlent une contribution positive des expériences passées avec la blessure, du névrosisme, et de la passion obsessionnelle sur la vulnérabilité perçue, alors que la passion harmonieuse contribue négativement à cette dimension. Une analyse de régression multiple intégrant l’ensemble des prédicteurs révèle un lien significatif et positif entre les expériences passées, le névrosisme, la passion obsessionnelle et la vulnérabilité perçue à la blessure. Cette étude confirme que la perception de vulnérabilité est dépendante de dimensions variées et distinctes. Les actions de prévention de la blessure axées sur les changements de perception de vulnérabilitéà la blessure à des fins de modification des comportements doivent prendre en considération les prédicteurs de cette dimension afin d’être efficaces.