SEARCH

SEARCH BY CITATION

This study evaluated the cross-national validity of cognitive appraisal theories (e.g. Lazarus & Folkman, 1984) of stress by examining differences in the interaction of job autonomy and generalised self-efficacy in the prediction of psychological and physical strains among US and Chinese employees. As posited by cognitive appraisal theories, high self-efficacy served as a buffer against low job autonomy in the prediction of psychological and physical strains among US employees. However, the buffering effect of self-efficacy was unclear among Chinese employees. For Chinese employees with high self-efficacy, job autonomy was negatively related to job strains, but for Chinese employees with low self-efficacy, job autonomy was positively related to job strains. The results highlight the importance of attending to culture in examinations of stressor–strain relations.

Cette étude porte sur la validité transnationale des théories de l’évaluation cognitive du stress (par exemple: Lazarus & Folkman, 1984) par l’analyse de différences dans l’interaction entre l’autonomie dans le travail et l’auto-efficience globale dans la prédiction des tensions physiques et psychologiques chez des salariés américains et chinois. Comme les théories de l’évaluation cognitive le prévoient, un niveau élevé d’auto-efficience compense le manque d’autonomie dans la prédiction de tensions physiques et psychologiques chez les salariés américains. Toutefois, l’effet compensatoire de l’auto-efficience n’apparaît pas clairement chez les salariés chinois. Pour les salariés chinois disposant d’une forte auto-efficience, l’autonomie dans le travail était négativement corrélée aux tensions professionnelles, mais chez ceux qui étaient dotés d’une auto-efficience faible, l’autonomie était positivement liée aux tensions professionnelles. Ces résultats mettent en évidence la nécessité de prendre la culture en considération dans l’étude de la relation entre les facteurs de stress et les tensions.