SEARCH

SEARCH BY CITATION

Ongoing public discussion about the consequences of membership in new religious movements (NRMs) and the lack of studies concerning the relationship between the fit of the person with his or her NRM and well-being together call for a theoretically based investigation of the phenomenon. Hence, this German study on new members of three NRMs applied person–environment fit theory to investigate whether the fit between persons’ needs for autonomy and relatedness, on the one hand, and the commensurate supplies of the groups, on the other, are related to well-being and mental health. The regression model following Edwards (1994) predicted satisfaction with religious affiliation, mental health, and depression, but not life satisfaction and anxiety. Results indicate that, for autonomy and relatedness, well-being measures tend to decrease as supplies exceed needs. Little support was found for a moderator effect of centrality of religiosity. Overall, findings encourage the application of person–environment fit theory to the study of membership in (new) religious groups and call for further research.

L’actuel débat public sur les conséquences de l’adhésion à un nouveau mouvement religieux et l’absence d’études sur la relation entre l’adaptation de la personne à son groupe et son bien-être nécessitent une investigation fondée théoriquement. D’où cette recherche allemande sur les nouveaux membres de trois de ces mouvements: on est parti de la théorie de l’adéquation personne-environnement pour savoir si l’ajustement entre les besoins personnels d’autonomie et autres besoins analogues d’une part, et les réponses du groupe dans ce domaine d’autre part, étaient reliés au bien-être et à la santé mentale. Le modèle de régression d’Edwards (1994) porte sur la satisfaction concernant l’engagement religieux, la santé mentale et la dépression, mais pas sur l’anxiété et la satisfaction liée à l’existence. Les résultats indiquent que, pour ce qui est de l’autonomie et ce qui en dépend, les mesures relatives au bien-être ont tendance à décroître à mesure que l’offre excède les attentes. L’effet modérateur de la centralité de la religiosité n’a pas vraiment été confirmé. Globalement, ce que l’on a obtenu est en faveur de l’application de la théorie de l’ajustement personne-environnement à l’étude de l’adhésion à de (nouveaux) groupes religieux et incite à développer d’autres recherches.