SEARCH

SEARCH BY CITATION

Religious practices are commonly treated as evidence for something else, such as beliefs. There are a number of problems with privileging beliefs or ideas when trying to define religion. An alternative is to rethink the relationship between the materiality of religious activity and the ideas that have sometimes been taken to define ‘religion’. This approach may also be a productive way to look at religious practices across widely differing contexts without eliminating their fundamentally historical character.

Résumé

Les pratiques religieuses sont habituellement envisagées comme des preuves d'autre chose, par exemple de croyances. Or le fait de privilégier les croyances ou les idées pour tenter de définir la religion pose plusieurs problèmes. Une autre approche consiste à repenser la relation entre la matérialité de l'activité religieuse et les idées qui ont parfois été employées pour définir la « religion ». Cette approche peut être un moyen productif d'examiner les pratiques religieuses à travers des contextes très différents, sans éliminer leur caractère fondamentalement historique.