SEARCH

SEARCH BY CITATION

A new dispensation demands that details, indeed memories, of the old ways be forgotten as fresh ideals and modes of action become paramount. This article proposes that an initial step in forgetting involves neglect – more specifically the neglect of certain patterns of comportment or material evidence or practice that recall a past now considered undesirable. In a millennialist Caribbean community, past memories and technical practices are discouraged by ‘ideological work’ that constantly weighs the old order against a new world in the process of creation: ‘directed forgetting’. For a post-communist Albanian village, by contrast, neglecting a technology appears a more transparently ‘spontaneous’ process. For both, memories are insubstantiated in an older material world, which must be avoided or destroyed.

Résumé

La tendance est aujourd'hui à vouloir oublier les détails, voire les souvenirs, des anciennes manières de faire lorsque les idées et les modes d'action nouveaux deviennent prédominants. L'article part de l'idée que l'oubli commence par la négligence, et plus précisément par la négligence de certains modes de comportement ou signes et pratiques matérielles rappelant un passé considéré comme désormais indésirable. Dans une communauté millénariste des Caraïbes, les souvenirs et pratiques techniques du passé sont découragés par un «travail idéologique» qui met constamment en regard l'ordre ancien et le monde nouveau dans un processus de création : l'oubli «dirigé». Dans un village albanais postcommuniste, en revanche, le fait de négliger une technologie apparaît comme un processus spontané plus transparent. Dans les deux cas, les souvenirs sont consubstantiels d'un monde matériel ancien, qui doit être évité ou détruit.