Muslim politics in postcolonial Kenya: negotiating knowledge on the double-periphery

Authors


Zentrum Moderner Orient, Kirchweg 33, 14129 Berlin, Germany. kaikresse@yahoo.com

Abstract

This paper investigates Muslim politics in its wider social context in postcolonial Kenya, with a historical focus mainly on the Moi era (1978-2002). Hereby, I look at the introduction, integration, and internal constestation of Islamic reformist ideologies in Swahili discourse and in social practice. Central to my argument about the interconnections between Muslim politics, national politics, and coastal sociality is the notion of a ‘knowledge economy’, within the postcolonial setting of a ‘double-periphery’ in which Kenyan coastal Muslims are situated, vis-à-vis the state and the Muslim umma (community of believers). I discuss the dynamics between aspects of knowledge and rhetorics, reasoning and power, and ideology and social practice at work in this particular Muslim context. All of this is situated within national Kenyan politics, and discussed against the background of a postcolonial state governed by upcountry Christians with whom coastal Muslims have historically had a tense and antagonistic relationship.

Résumé

L’auteur étudie l’islam politique dans le contexte social général du Kenya postcolonial, principalement durant l’ère Moi (1978-2002). Il s’intéresse ainsi à l’introduction, à l’intégration et à la contestation interne des idéologies réformistes islamiques dans le discours et la pratique sociale des Swahilis. Son argumentation est que le lien entre islam politique, politique nationale et socialité dans les régions côtières est constitué par la notion « d’économie du savoir », dans le cadre postcolonial d’une « double périphérie » dans laquelle se situent les musulmans des côtes du Kenya : périphérie vis-à-vis de l’État, mais aussi de l’umma, la communauté des croyants musulmans. L’auteur commente la dynamique entre aspects du savoir et rhétorique, raisonnement et pouvoir, idéologie et pratique sociale à l’œuvre dans ce contexte musulman particulier. L’ensemble s’inscrit dans la politique nationale du Kenya et est discuté avec pour toile de fond un État postcolonial, gouverné par les chrétiens de l’arrière-pays avec lesquels les musulmans de la côte ont toujours eu des relations chargées de tensions et d’antagonismes.

Ancillary