SEARCH

SEARCH BY CITATION

This paper analyses the discursive regime of Islamic study circles within an organization of female students (BICSa) informally affiliated with the leading Islamic political party in South Asia, the Jamaat-e-Islami. I investigate this textual modality of Islamic socialization as a site where members partly discipline their sensibilities in accordance with BICSa's project of Islamization, which is grounded in the jihad (exertion)-orientated model for Islamic reform in South Asia of the Islamist Abul Ala Maududi. I also explore group discussion dynamics arising from activists' daily experiences that not only critique conventional distinctions between the political, social, and religious, in accord with the Islamist worldview, but also facilitate argumentation interrogative of Islamist ideological-textual boundaries. The simultaneously centripetal and centrifugal ethos of the study circle as a contemporary Bangladeshi Islamist pedagogical technique is analysed in relation to shifting discussions of jihad among Islamist women.

Résumé

L’auteur analyse le régime discursif des cercles d’études islamiques au sein d’une organisation d’étudiantes (la BICSa) affiliée de loin au principal parti politique islamique d’Asie du sud, le Jamaat-e-Islami. Elle explore la modalité textuelle de la socialisation islamique comme lieu où l’on discipline partiellement sa sensibilité, selon le projet d’islamisation de la BICSa, calqué sur le modèle de réforme islamique de l’Asie du sud formulé par l’islamiste Abu Sala Maududi et fondé sur le jihad, au sens d’effort. L’auteur explore également la dynamique des discussions de groupe qui naît de l’expérience quotidienne des activistes. Celle-ci permet une critique des distinctions classiques entre politique, social et religieux, conformément à la vision du monde islamiste, mais facilite aussi une argumentation qui questionne les limites idéologiques et textuelles de l’islamisme. L’éthos à la fois centripète et centrifuge de ce cercle d’études, qui représente une technique de la pédagogie islamiste contemporaine au Bangladesh, est analysé en relation avec les discussions mouvantes du jihad parmi les femmes islamistes.