SEARCH

SEARCH BY CITATION

This article examines how the consumption of domestic vessels allows women from the Inland Niger Delta of Mali to negotiate the political economies they enter following their marriage. Enamel serving vessels are the centrepieces of wedding trousseaus that decorate women's houses during the early years of their marriage. I suggest that these objects display a bride's social and economic power in a way that shelters her from exploitation within patriarchal households. Enamel consumption provides an example of how the ‘materiality’ of commodities may be enlisted to construct new senses of selfhood during periods of social liminality. More generally, my case study shows how women employ the ambiguities embodied in commodity consumption to confront patriarchal control of their labour and income.

Résumé

Le présent article examine la manière dont la consommation de récipients domestiques permet aux femmes du Delta intérieur du Niger, au Mali, de négocier les économies politiques dans lesquelles elles entrent en se mariant. Pièces maîtresses du trousseau, les plats de service émaillés ornent la maison des femmes pendant les premières années de leur mariage. L'auteur suggère que ces objets affichent le pouvoir social et économique de l'épouse d'une manière qui la protège de l'exploitation dans un foyer patriarcal. La consommation d'émail est un exemple de la façon dont la « matérialité» des biens peut être mise à profit pour créer de nouveaux sens de soi dans les phases de liminalité sociale. Plus généralement, cette étude de cas montre comment les femmes profitent des ambiguïtés inhérentes à la consommation de marchandises pour s'opposer au contrôle patriarcal de leur travail et de leur revenu.