Get access

Learning to listen: auscultation and the transmission of auditory knowledge

Authors


Room 313, Department of Sociology and Philosophy, Amory Building, Rennes Drive, University of Exeter, Exeter EX4 4RJ, UK. contacttomrice@gmail.com

Abstract

As part of their training, medical students in the United Kingdom are obliged to develop a degree of familiarity with the technique of stethoscopic listening, also known as auscultation. They must learn to handle and apply the stethoscope, and over time become adept at identifying and interpreting a range of sounds emitted by the body. The channelling and focusing of auditory attention demanded by auscultation is unfamiliar to students, and teaching doctors must bring awareness to sensory processes that otherwise operate at an unconscious level, or that resist verbal articulation. In this paper I provide a detailed account of the making of sensory knowledge in an attempt to move closer to what Cohen terms the ‘micromechanisms’ of ‘embodied knowledge’ (this volume). I do so by drawing attention to the sensory specificities of stethoscopic listening, the challenges posed by this form of auditory engagement, and the strategies employed by teaching doctors to overcome them. With the example of one student who is self-described as ‘hearing-impaired’, I also demonstrate how the assumption of a bodily homogeneity, implicit in many studies of embodied knowledge, obscures the complexity and specificity of individual circumstances that affect perceptual skill acquisition. In conclusion, I introduce the idea that stethoscopic listening is a ‘dying art’ and suggest that the inherent difficulties experienced in teaching and learning the technique might be a factor contributing to its demise. While the human capacity to teach and learn is impressive, pedagogic systems may struggle to meet the challenges that certain kinds of skill acquisition present. A failure to overcome the complexities of knowledge transmission decisively may have consequences for the perseverance of particular communities of practice.

Résumé

Dans le cadre de leur formation, les étudiants en médecine britanniques sont tenus de se familiariser avec la technique de l’écoute stéthoscopique, ou auscultation. Ils doivent apprendre à manipuler et appliquer le stéthoscope et finissent par apprendre à identifier et interpréter différents sons émis par le corps. Les étudiants n’ont pas l’habitude de la sollicitation et de la concentration de l’attention auditive que nécessite l’auscultation, et les enseignants doivent leur faire prendre conscience de processus sensoriels qui sont habituellement inconscients ou ne peuvent être décrits verbalement. Dans cet article, l’auteur fait un compte-rendu détaillé de l’acquisition du savoir sensoriel, en tentant de se rapprocher de ce que Cohen appelle les « micromécanismes » de la « connaissance incorporée » (dans le présent volume). Pour cela, il attire l’attention sur les particularités sensorielles de l’écoute stéthoscopique, les difficultés de cette forme d’engagement auditif et les stratégies employées par les enseignants pour surmonter celles-ci. Par l’exemple d’un étudiant qui se décrit comme « malentendant », l’auteur montre comment l’hypothèse d’une homogénéité des corps, implicite dans de nombreuses études des connaissances incorporées, occulte la complexité et la spécificité des circonstances individuelles influant sur l’acquisition de compétences perceptives. En conclusion, l’auteur propose l’idée que l’écoute stéthoscopique est « un art en voie d’extinction » et suggère que les difficultés inhérentes à son enseignement et à son apprentissage jouent peut-être un rôle dans ce déclin. Bien que la capacité humaine d’enseigner et d’apprendre soit impressionnante, les systèmes pédagogiques ont parfois du mal à résoudre les difficultés soulevées par certains types d’acquisition de compétences. L’incapacité de surmonter les complexités liées à la transmission du savoir peut certainement être lourde de conséquences pour la persévérance de certaines communautés de pratique.

Ancillary