SEARCH

SEARCH BY CITATION

Though staging an imaginary dialogue between French sociologist Pierre Bourdieu and East Javanese informants, the paper explores anthropological processes of knowledge-making regarding the roots of social domination. The employment of an explicitly comparative framework is undertaken with the aim of revealing the frontier areas and outer limits of knowledge production and of cross-cultural translation in general. At the same time, it engages with ‘indigenous’ ways of knowing that emphasize embodied subjectivity and sensorial inter-involvement with others and the ambient world, and that posit the assumption that being a particular person and acting in a specific way are closely connected.

Résumé

Par la mise en scène d’un dialogue imaginaire entre le sociologue français Pierre Bourdieu et des informateurs javanais de l’Est, l’article explore les processus anthropologiques de production de connaissances concernant les racines de la domination sociale. L’emploi d’un cadre explicitement comparatif a pour but de révéler les zones frontières et les limites extérieures de la production de connaissances et de la traduction interculturelle en général. Dans le même temps, l’auteur aborde les modes de connaissance « autochtones » qui mettent l’accent sur la subjectivité incorporée et les engagements sensoriels mutuels avec les autres et avec le monde environnant, et qui posent l’hypothèse qu’une personne donnée et une manière spécifique d’agir sont étroitement liées.